Tout savoir sur le marché du gaz

Extraction, acheminement, distribution, définition du prix, et choix de l’offre : différentes étapes sont nécessaires avant que le gaz n’arrive dans les tuyaux. Découvrez comment fonctionne le marché du gaz en France et qui en sont les principaux acteurs.

Quels sont les acteurs du marché du gaz ?

Avant d’alimenter un logement ou des bureaux d’entreprise, le gaz naturel a un cheminement bien précis. Plusieurs acteurs entrent en jeu à différents niveaux.

 

  • Les producteurs

Il s’agit des premiers acteurs dans la chaîne de production de gaz naturel. Ils exploitent les gisements souterrains. Le gaz naturel est ensuite extrait de ces gisements. À noter que la plupart des gisements de gaz sont exploités à l’étranger.

 

  • Les gestionnaires de réseaux de transport et de distribution

Une fois extrait des gisements, le gaz est transporté jusqu’à la France, grâce à des conduites souterraines et jusqu’aux différents points de distribution. Les gestionnaires de réseaux sont aussi responsables de l’état des réseaux et du relevé de compteur.

 

  • Les gestionnaires de stockage

Lorsqu’il n’est pas utilisé dans les réseaux, le gaz naturel est stocké dans des sites souterrains en France. Lorsque la demande est plus forte, en hiver notamment, il peut ainsi être réinjecté dans le réseau.

 

  • Les fournisseurs

Les fournisseurs de gaz comme leur nom l’indique sont les professionnels qui vendent le gaz naturel. Les entreprises souhaitant être alimentées en gaz doivent prendre contact avec l’un des fournisseurs du marché de gaz français et opter pour l’offre adaptée à leurs besoins.

 

Découvrez nos offres d’électricité et de gaz naturel réservées aux professionnels et bénéficiez de la garantie qualité Total pour la fourniture en énergie de votre entreprise.

Prix du gaz : comment est-il fixé ?

Plusieurs éléments entrent en jeu au moment de fixer le prix du gaz, c’est pourquoi il peut fluctuer tout au long de l’année.

  • Prix du pétrole : Indexé sur le prix du pétrole, le gaz est sujet à des variations de prix régulières selon les évolutions du marché pétrolier.
  • Taux de conversion entre l’euro et le dollar : Le pétrole et le gaz étant cotés en dollar, une certaine variation apparaît au moment de la conversion en euro.
  • Situation géopolitique : La situation géopolitique d’une zone produisant du gaz a en général un impact important sur le prix du gaz. Grèves, conflits intérieurs ou extérieurs font tant la demande que l’offre en gaz de ces pays touchés.
  • Saisonnalité : chaque année, le prix du gaz varie en fonction de la saisonnalité et du climat général. Plus les températures sont bonnes moins la demande en gaz est forte. De fait, son prix baisse. En hiver, l’inverse se produit car une forte demande en gaz implique généralement une hausse des prix sur le marché.

Ouverture du marché du gaz à la concurrence : les professionnels aussi concernés

En France, le marché du gaz naturel est ouvert à la concurrence pour les particuliers depuis 2007. En réalité, le marché s’est ouvert petit à petit depuis l’an 2000. Pour preuve, les entreprises ont pu profiter d’offres de marché depuis 2004, leur laissant le choix entre des offres de gaz au tarif réglementé ou des offres de marché variant selon les fournisseurs.

Qu’est-ce que le tarif réglementé ?

Le tarif réglementé est fixé par les pouvoirs publics après recommandation de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Ce tarif peut varier chaque mois en fonction des coûts d’approvisionnement, de transport, de stockage, de distribution et de commercialisation. Seuls quelques fournisseurs à l’instar d’Engie ou de petites entreprises locales de distribution peuvent proposer ce type de tarif. À noter que les tarifs réglementés sont voués à disparaître dans les années à venir.

Offres de marché : de quoi parle-t-on ?

Chaque fournisseur propose des offres de gaz pour professionnels. Ces offres sont fixées par les fournisseurs eux-mêmes. Il existe deux types d’offres de marché : le prix fixe et le prix indexé. Une offre de marché à prix fixe garantit un prix qui n’augmentera ni ne baissera sur une durée donnée. Le prix indexé est quant à lui décidé par le fournisseur en fonction des fluctuations du tarif réglementé selon un coefficient spécifique.