Europe : des cabines poids lourds aérodynamiques pour bientôt ?

cabines aérodynamiques

 

Publié le 02/01/2019

L’une des mesures que souhaite mettre en place l’Europe concernant les PL vise à privilégier le développement des cabines aérodynamiques. Les camions du futur seront-ils bientôt sur nos routes ?

Cette année a été particulièrement dense en termes de mesures concernant le TRM européen. Alors que 70 % du transport de marchandises dans l’Union se fait par la route, l’objectif est de réduire de 15 % les émissions moyennes de CO2 des nouveaux camions immatriculés dans l'Union européenne d’ici 2025, et d’au moins 30 % en 2030. Les transporteurs européens pourraient ainsi économiser plus de 25 000 € sur cinq ans, grâce à une consommation moindre de carburant.

L’aérodynamisme au service des économies…

Pour ce faire, Bruxelles a proposé pour la première fois de réglementer les normes de performance en matière d’émissions de CO2 des poids lourds neufs. La Commission européenne souhaite également imposer prochainement aux constructeurs le développement de cabines aérodynamiques, afin de rendre les camions moins polluants et plus sûrs. La dernière réglementation en la matière remonte à 1996 (Bruxelles avait fait déjà fait des propositions dans ce sens en 2013).

Jusqu’à 10 % de réduction d’émissions de CO2

Remplacer le « cube » par une cabine aux formes plus arrondies et installer des déflecteurs aérodynamiques (les pistons servant à orienter les gaz d’échappement) à l'arrière des remorques feraient partie des solutions. Cela permettrait « d'économiser environ 5 000 € par an sur les coûts du carburant pour un camion longue distance standard parcourant 100 000 km », indique l'exécutif européen. « En termes d'émissions de gaz à effet de serre, cela représente une réduction de 7 à 10 % (soit 7,8 tonnes de CO2 pour un camion effectuant le même nombre de kilomètres) ». En outre, une forme plus arrondie de l'avant de la cabine offrira un champ de vision élargi, améliorant ainsi la visibilité et le confort des chauffeurs.

Alors que les constructeurs s’orientent déjà vers un design de plus en plus aérodynamique, l’Europe pourrait donc dès l’an prochain accélérer l’arrivée de ces camions du futur. Reste à savoir à quoi ils pourraient ressembler plus exactement…