Conseils et astuces pour conduire seul pour la première fois

Après avoir passé plusieurs semaines à apprendre à conduire avec un moniteur ou une monitrice d’auto-école, vous avez enfin réussi l’examen du permis de conduire et vous êtes fin prêt à prendre la route en toute autonomie. Ce premier pas est sans doute le plus intimidant. Pas de panique. Suivez nos conseils pour conduire seul sans stress.

Acceptez votre inexpérience

Appréhender avant de conduire seul pour la première fois est tout à fait naturel et normal. Des dizaines de questionnements peuvent même s’entrechoquer dans votre cerveau : « Et si je me fais klaxonner ? Et si je tombe en panne ? Et si je rate mon créneau ? Et s’il pleut ? » Prenez du recul : vous ne ferez pas tout juste du premier coup, et alors ? Vous êtes jeune conducteur et le « A » que vous avez placé sur le coffre de votre voiture l’indique aux autres usagers de la route. La grande majorité d’entre eux sera indulgente. Dites-vous bien que vous êtes capable de surmonter toutes ces situations dans le calme, si vous rationalisez.

Ayez confiance en vous

Vous avez suivi une formation complète, vous connaissez votre Code de la route et vous avez réussi votre permis, ce qui veut dire que vous êtes tout à fait en mesure de conduire. Le permis de conduire n’est pas donné à tout le monde. Si vous l’avez eu, c’est que l’examinateur vous a jugé capable de prendre le volant en toute sécurité. Et si vous croyiez en vous ? Ce n’est pas parce que vous n’êtes plus encadré par un professionnel de la conduite que vous allez forcément avoir un accident ou rater votre créneau.

Pratiquez et pratiquez encore

La confiance vient en pratiquant. Si vous attendez des mois avant de prendre le volant, ou si vous conduisez occasionnellement, vous aurez besoin de plus de temps pour avoir les automatismes adaptés aux différentes situations et pour prendre confiance en vous. Conduisez le plus souvent possible pour perdre cette appréhension légitime.

 

 

Optez pour un trajet court

Si vous prenez le volant seul pour la première fois, ne vous lancez pas dans un trajet de plusieurs heures, mêlant autoroute, route nationale et ville. Faites des trajets courts que vous connaissez déjà histoire de vous familiariser avec le fait d’être seul et vous rassurer par la même occasion. Vous voyez que vous en êtes capable ! Une fois que vous vous sentirez à l’aise, allongez les distances progressivement.

Préparez votre voyage

Pour vous aider à ne plus stresser à la perspective de conduire seul pour la première fois, préparez votre voyage. Visualisez votre itinéraire. Si vous le connaissez déjà, vous saurez réagir de façon adéquate dans les moments qui demandent une certaine maîtrise. L’anticipation est la clé d’un trajet sans stress.

 

 

Faites des pauses

Si vous avez choisi de faire plusieurs dizaines de kilomètres, voire des centaines de kilomètres pour votre première fois seul derrière le volant, pensez à faire des pauses. Conduire demande une certaine concentration et maîtrise de soi. Les premiers trajets peuvent même être éprouvants si vous n’êtes pas à l’aise. Si c’est votre cas, inutile de forcer. Arrêtez-vous quelques minutes, le temps de reprendre des forces. Changez de route, si celle que vous empruntez ne vous convient pas.

Détendez-vous

Pour se détendre en voiture, chacun sa technique. Certains aiment écouter de la musique et chanter à tue-tête, d’autres préfèrent les émissions de radio et autres podcasts. Le silence peut aussi être source de sérénité pour certains conducteurs. À vous de choisir ce qui vous convient le plus pour vous détendre.