Energies alternatives électro-mobilité

A ce jour, en France, une cinquantaine stations-service TOTAL sont équipées de bornes de recharge électrique 50kW.

Retrouvez toutes les stations-service TOTAL équipées de borne de recharge électrique en France. Cela vous permettra de planifier vos trajets en toute tranquillité et profiter de tous les services de nos stations.

 

Les avantages de l’électricité comme carburant

véhicules électriques gaz polluants CO2
Les véhicules électriques n’émettent ni gaz polluants, ni CO2 à l’échappement. D’un point de vue réglementaire, les véhicules électriques sont parmi les mieux accueillis par les villes.
véhicules électriques silencieux
Les véhicules électriques sont très silencieux à faible vitesse et sont aussi très dynamiques et capables de grandes accélérations.
coût d’usage véhicule électrique
Le coût d’usage du véhicule électrique est plus faible que celui d’un véhicule thermique. L’électricité est actuellement moins chère que les carburants conventionnels. La maintenance du véhicule est meilleure marché. Pour les gros rouleurs, cela peut même permettre de compenser les surcoûts à l’achat.

 

Enjeu du maillage

En 2017, les véhicules électriques représenteront plus de 0.1% de la flotte automobile en circulation. Pour soutenir cette tendance, l’enjeu majeur reste celui des points de recharge. Une très grande majorité des recharges aura lieu en recharge lente, en temps masqué dans le domaine privé (bureau, domicile etc.).

Une autre partie constituera de la recharge rapide dans le cadre de la mobilité occasionnelle de plus longue distance nécessitant une extension d’autonomie.

A travers son activité de distribution d’électricité, Total souhaite être un acteur dans les deux types de recharge. Pour la seconde, Total met l’accent sur le maillage territorial en visant l’objectif de 300 stations en Europe sur les grands axes (autoroutes et routes nationales, soit plus d’un millier de bornes, avec des distances entre sites d’environ 150km, afin de couvrir le France, l’Allemagne et le Benelux). L’usage principal des véhicules électriques se concentrera sur des distances courtes. Les « gros rouleurs » privilégieront encore les véhicules thermiques. Les deux énergies devraient ainsi se compléter ou coexister sur les véhicules hybrides rechargeables.

A lire aussi