Skip to content

Les différentes unités de mesure en électricité : de quoi parle-t-on ?

Volt, Ampère, Watt, Wattheure… Ces différents termes techniques représentent une unité de mesure électrique – unités que l’on retrouve sur nos factures électriques ainsi que sur certains appareils de la maison. Voici quelques clés sur chacune de ces unités de mesure pour vous permettre de mieux les distinguer.

 

À quoi correspond le volt ?

 

Pour qu’un courant circule, et que des électrons se déplacent dans un circuit, il faut activer un générateur qui va créer une différence de potentiel. Lors de l’activation du générateur, les électrons sont tour à tour attirés ou repoussés. Cette différence de potentiel est qualifiée de tension électrique. Symbolisé par la lettre V, le volt est l’unité de mesure de la tension électrique dans un circuit d’un point A à un point B. Elle est mesurée grâce à un voltmètre.

 

S’il est nécessaire d’avoir suffisamment de tension pour faire fonctionner un équipement électrique en particulier, il faut cependant être vigilant et ne pas dépasser ce voltage, au risque de créer une surtension. Au quotidien dans les logements français, les tensions les plus courantes n’excèdent généralement pas 220 V.

 

Il existe plusieurs domaines de tensions, selon si le courant est alternatif ou continu, et si la tension est basse ou haute.

 

Type de tension

Tension alternative

Tension continue

Distance de sécurité du voisinage

Très Basse Tension (TBT)

Inférieure à 50 V

Inférieure à 120 V

x

Basse Tension (BT)

Inférieure à 1 000 V

Inférieure à 1 500 V

Supérieure à 30 cm

Haute Tension A

Entre 1 000 V et 50 kV

Entre 1 500 V et 75 kV

Supérieure à 2 m

Haute Tension B

Supérieure à 50 kV

Supérieure à 75 kV

Supérieure à 3 m

 

Pour la petite histoire

Le volt prend son nom d’Alessandro Volta, créateur de la pile voltaïque reproduisant une tension électrique continue, au XIXe siècle.

 

Ampère : de quoi parle-t-on ?

 

L’ampère, symbolisé par la lettre A, est l’unité de mesure de l'intensité d’un courant électrique, à savoir le flux d’électrons dans un conducteur. En d’autres termes et pour faciliter la compréhension, l’ampère représente en quelque sorte le débit d’électricité qui parcourt un circuit.

 

Chaque logement possède un tableau électrique. Les fusibles et les disjoncteurs qui y sont regroupés indiquent l’intensité à ne pas dépasser, en ampère. En général, l’intensité disponible dans les foyers français n’excède pas 32A. Si la puissance électrique demandée est trop importante et dépasse le seuil indiqué sur le tableau électrique, les disjoncteurs entrent en jeu et coupent le courant.

 

Pour la petite histoire

C’est André-Marie Ampère, créateur de l’électro-aimant et du vocabulaire de l’électricité, qui donne son nom à l’ampère.

 

 

Watt et wattheure : des unités de mesure importantes à connaître

 

Le Watt (W) est l’unité de mesure de la puissance du courant électrique. Il s’agit de la quantité d’énergie consommée par un appareil électrique. Par exemple, une lampe à incandescence a une puissance de 60 W. Pour calculer le watt, il faut multiplier la tension (volt) par l’intensité (ampère).

 

Pour mesurer la consommation d’électricité d’un logement sur un temps donné, le wattheure ou plus généralement, le kilowattheure (kWh) est employé. Le kilowattheure correspond à l'énergie consommée par un appareil électrique d'un kilowatt fonctionnant pendant une heure. On le retrouve notamment au moment de souscrire un nouveau contrat chez un fournisseur d’électricité ou sur la facture détaillée reçue au cours de l’année. À chaque relevé, sont indiqués la consommation en électricité exprimée en kWh ainsi que le prix unitaire du kWh.

 

Pour la petite histoire

Comme pour le volt et l’ampère, le terme watt prend son origine dans le nom d’un inventeur, cette fois-ci, écossais, James Watt, ayant participé au développement de la machine à vapeur.

 

 

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.