Démarchage et travaux de rénovation énergétique : à quoi faire attention ?

Pour trouver de nouveaux clients, des entreprises de rénovation énergétique pratiquent le démarchage à domicile ou téléphonique. Certaines peuvent avoir des pratiques commerciales abusives afin de vous presser à signer rapidement. Voici nos conseils pour éviter de vous faire avoir.

1. Ne signez rien le jour même

Un commercial d’une entreprise spécialisée en rénovation énergétique sonne à votre porte. Il vous propose de réaliser chez vous des travaux vous permettant de réduire vos factures de façon significative, chiffres à l’appui. Prenez le temps d’analyser ce qu’il vous propose. Chaque logement a des besoins différents pour améliorer son efficacité énergétique. Appuyez-vous sur votre audit énergétique pour déterminer le type de travaux à privilégier dans votre situation. Si vous n’en avez pas, le mieux est sans doute de commencer par en faire faire un. Dans tous les cas, retenez que rien ne vous oblige à signer le jour même.

 

 

2. Refusez de payer un acompte

Lors d’un démarchage d’une entreprise de rénovation énergétique, vous êtes confronté à un commercial vous demandant de régler un acompte immédiatement. La loi consommation du 17 mars 2014 (Article L1221-18-2 du Code de la consommation) précise qu’un « professionnel ne peut recevoir aucun paiement ou aucune contrepartie, sous quelque forme que ce soit, de la part du consommateur avant l'expiration d'un délai de sept jours à compter de la conclusion du contrat hors établissement ».

3. Obtenez des informations exhaustives quant aux travaux de rénovation énergétiques proposés

Lors de votre échange, le vendeur doit vous délivrer un ensemble d’informations avant de conclure tout contrat. Il doit notamment vous préciser quels sont vos droits en matière de rétractions : quelles sont les conditions, le délai, les modalités d’exercice, le formulaire type, les éventuelles exceptions à ce droit, etc. Faites également attention à ce que votre devis ne soit pas antidaté. Si la date inscrite est antérieure à celle du jour de rédaction de votre contrat, votre délai de rétraction est réduit, vous limitant ainsi la possibilité de revenir sur votre décision.

4. S’assurer de la qualification RGE des artisans pour bénéficier d’aides financières

Certains vendeurs mettent en avant les aides financières existantes pour les travaux de rénovation énergétique. Sachez que pour certains dispositifs, vous devez obligatoirement faire réaliser vos travaux par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Un annuaire en ligne permet de connaître tous les professionnels certifiés RGE. Vous pouvez l’utiliser pour savoir si l’entreprise qui vous démarche est bien qualifiée.

Faites également attention à la nature des travaux, qui peut être une condition d’attribution, notamment pour le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Veillez donc bien à vous renseigner sur les travaux éligibles et conditions à remplir pour bénéficier des aides financières.

 

 

5. Faites attention aux démarcheurs se présentant comme des « tiers de confiance »

Lors de démarchages à domicile ou par téléphone, des commerciaux peuvent avancer le fait de travailler en partenariat avec l’ADEME ou des fournisseurs d’énergie. Sachez par exemple que l’ADEME est un établissement public qui ne s’adresse pas directement aux particuliers dans le but de leur proposer des services commerciaux.

Bénéficiez de l’aide Total mon énergie tout compris pour effectuer vos travaux de rénovation énergétique et réduire votre facture.

 

Accéder au simulateur