Comment arrêter sa chaudière correctement au printemps ?

Les beaux jours reviennent, les températures remontent doucement. Bref, le printemps est de retour et vous allez enfin pouvoir arrêter le chauffage. Mais faut-il vraiment éteindre votre chaudière ? Si oui, comment faire ? Toutes les réponses à vos questions.

Éteindre sa chaudière au printemps : une bonne idée ?

Il est conseillé de garder la chaudière allumée, en toute saison, afin de conserver les paramètres réglés par le chauffagiste lors de l’entretien. Arrêter totalement une chaudière peut causer des dégradations dans le corps de chauffe de l’installation et vous expose à des problèmes au moment du rallumage de la chaudière.

 

Arrêter le chauffage sans arrêter la chaudière

Les chaudières les plus modernes proposent différents modes que vous pouvez activer pour arrêter le chauffage sans éteindre totalement l’installation. Vous pouvez aussi éteindre simplement vos radiateurs pour ne pas consommer de l’énergie inutilement.

Jouer avec les modes de la chaudière

Certaines chaudières servent aussi à produire de l’eau chaude sanitaire. De fait, elles ne peuvent pas être éteintes quelle que soit la saison, au risque d’avoir de l’eau froide. Il existe quelques alternatives pour réduire les consommations d’énergie tout en profitant d’eau chaude. Selon le modèle de chaudière, vous pouvez :

  • éteindre simplement les radiateurs. De cette façon, vous pourrez tout de même profiter de l’eau chaude sanitaire toute l’année ;
  • arrêter le mode « chauffage » directement sur la chaudière et mettre en route le mode « eau chaude sanitaire » si votre installation le permet ;
  • si vous partez en vacances pendant plusieurs semaines, sachez que les chaudières récentes proposent un mode spécifique qui consiste à garder l’installation allumée sans consommer d’énergie.

Bon à savoir

Si vous souhaitez malgré tout arrêter votre chaudière, il suffit d’appuyer sur le bouton prévu à cet effet sur votre installation.

Faut-il arrêter le chauffage au printemps ?

Au printemps, les températures ne sont pas encore bien stabilisées, notamment entre mars et avril. S’il peut faire doux la journée, les soirées sont encore fraîches et vous risquez d’avoir froid, surtout si votre isolation n’est pas optimale. Attendez que le printemps soit bien installé pour arrêter votre chauffage. Vous pouvez toujours régler la température intérieure en fonction de vos besoins. N’hésitez pas à réduire votre chauffage pour réaliser quelques économies d’énergie le temps que la météo soit propice à un arrêt total. Lorsque les températures sont en augmentation constante sur une période suffisamment longue, vous pouvez éteindre votre chauffage.

Le printemps : le moment idéal pour faire l’entretien de la chaudière ?

Une fois que vous avez arrêté votre chauffage, c’est le moment de faire l’entretien de votre chaudière. Cette opération obligatoire vise à vérifier l'état général de votre équipement, avant que l'automne et l'hiver ne reviennent. Il est conseillé d’effectuer cet entretien au printemps pour deux raisons principales.

 

  • Une question d’emploi du temps

Bien souvent, les particuliers attendent le dernier moment – en automne – pour réaliser cet entretien. Or, à ce moment-là, les professionnels ont un agenda surchargé et il n'est pas garanti qu'ils puissent effectuer la révision avant que la période de chauffe ne recommence.

 

  • Entretenir pour prévenir les dégâts éventuels

Lorsque la chaudière ne fonctionne pas, de l’humidité peut se former à l’intérieur du corps de chauffe de votre équipement. Cette humidité se mélange avec les résidus de combustion et peut provoquer la corrosion de certains matériaux. L’entretien avant la période estivale prévient ce genre de désagrément.

Pour ces deux raisons, il vaut mieux s'y prendre dès que le printemps s'installe et donc éteindre le chauffage à cette saison.