Skip to content

30/04/2021 News

Résultats du premier trimestre 2021

Avec un résultat de plus de 3 G$, Total tire pleinement parti du rebond du prix des hydrocarbures Le GNL et les renouvelables représentent un tiers du résultat
 

Résultats financiers de Total au T1 2021

 

 

Paris, le 29 avril 2021 - Le Conseil d’administration de Total SE, réuni le 28 avril 2021 sous la présidence de Patrick Pouyanné, Président-directeur général, a arrêté les comptes du Groupe pour le premier trimestre 2021. A cette occasion, Patrick Pouyanné a déclaré :

« Au premier trimestre, le Groupe tire pleinement parti de prix du pétrole et du gaz en hausse de respectivement 38% et 24% sur un trimestre et de sa stratégie de croissance dans le GNL et les Renouvelables et Electricité.

Le Groupe réalise ainsi un résultat net ajusté de 3 G$, supérieur à celui du 1er trimestre 2019 avant crise, malgré un environnement moins favorable, tirant parti des plans d’actions mis en œuvre pendant la crise. Le cash-flow (DACF) s’élève à 5,8 G$ et le taux d’endettement retrouve un niveau inférieur à 20% dès ce premier trimestre 2021 ce qui valide la stratégie de résilience et de maintien du dividende menée par le Conseil d’administration durant la crise de 2020. Le Conseil d’administration confirme l’objectif d’ancrer durablement le ratio d’endettement du Groupe sous les 20%. Le point mort cash organique est inférieur à 25 $/b au premier trimestre.

Le secteur iGRP atteint un résultat opérationnel net ajusté de 1 G$, le plus élevé de son histoire, et génère une marge brute d’autofinancement de plus de 1 G$, grâce à la croissance de ses ventes de GNL et la contribution positive des activités Renouvelables et Electricité qui atteignent un EBITDA de près de 350 M$. Ainsi, sur un an, la capacité brute installée de production d’électricité renouvelable a crû de 3 à 7,8 GW, la production d’électricité renouvelable a plus que doublé, la production d’électricité a augmenté de plus de 60% et le Groupe a désormais plus de 5 millions de clients en France. Avec plus de 2 G$ investis dans les renouvelables avec l’acquisition d’une participation de 20% dans Adani Green Energy Ltd en Inde au premier trimestre 2021, le Groupe accélère sa transformation en une compagnie multi-énergies.

Avec un résultat opérationnel net ajusté de 2 G$, l’Exploration-Production a pleinement capturé la hausse du prix du pétrole et est ainsi un fort contributeur de cash-flow avec une marge brute d’autofinancement de 3,8 G$. Compte tenu des quotas mis en œuvre par les pays de l’OPEP+ et comme annoncé par le Groupe, la production est en légère hausse (0,8%) à 2,86 Mbep/j. Avec le lancement du projet de développement des ressources du lac Albert en Ouganda et en Tanzanie, le Groupe met en œuvre sa stratégie d’investissement résilient dans des projets à point mort bas, qui réduisent l’intensité carbone de son portefeuille.

L’amélioration de l’environnement de l’Amont contraste avec des marges de raffinage européennes très dégradées, en recul de 80% sur un an, affectées par la faible demande de produits pétroliers qui s’est établie à 13 Mb/j au premier trimestre 2021 contre 15 Mb/j un an plus tôt. Le résultat opérationnel net ajusté de l’Aval s’établit à plus de 500 M$ soutenu par la très bonne performance de la pétrochimie et la résilience du Marketing & Services.
Conforté par ces excellents résultats et confiant dans les fondamentaux du Groupe, le Conseil d’administration a décidé la distribution d’un premier acompte sur dividende au titre de l’exercice 2021 stable à 0,66 €/action. »
 

Pour en savoir plus, retrouvez toutes les informations et l’intégralité des données financières du premier trimestre 2021 sur la page des actionnaires.

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.