Zoom sur les principaux carburants de demain pour les professionnels

Comme les particuliers, les professionnels doivent repenser leur mobilité pour la rendre plus durable. Pour les entreprises qui possèdent une flotte automobile, cela passe par prendre en compte les nouvelles solutions énergétiques afin de déterminer quelles sont leurs alternatives à l’essence et/ou au diesel. Le point sur les possibles carburants de demain pour votre flotte automobile et les pistes exploitées par Total pour vous aider à agir en faveur de la transition énergétique.

 

Les carburants de demain : comment choisir en tant que professionnel ?

 

Aujourd’hui, vous constatez que les véhicules de votre entreprise roulent en grande majorité à l’essence et/ou diesel. Or dans un contexte de transition énergétique, l’utilisation de carburants de demain par les professionnels (ou de carburants alternatifs) est une nécessité. Il s’agit alors de savoir quelles sont les solutions énergétiques alternatives pour un transport durable.

 

Les énergies pour des déplacements professionnels en milieu urbain

Les déplacements en milieu urbain demandent généralement de parcourir de courtes distances. Il est alors possible d’utiliser une énergie qui permet une autonomie limitée. Vous pouvez penser par exemple aux véhicules électriques. De plus en plus de bornes de rechargement publiques sont disponibles. À ce titre, une carte interactive des bornes de recharge est disponible sur data.gouv.fr. Le gaz naturel comprimé (GNC) est aussi un carburant alternatif à l’essence ou au diesel pour de courts trajets.

 

Les énergies pour les longues distances

Les transporteurs routiers effectuent généralement des trajets d’une longue distance. Choisir un carburant alternatif revient à prendre en compte l’autonomie que permet l’énergie. Il est important de privilégier des énergies permettant d’espacer les temps de pause pour faire le plein. C’est le cas par exemple avec les carburants de qualité supérieure. Le TOTAL EXCELLIUM TRUCK DIESEL est un de ces carburants.  Il a été développé pour permettre aux professionnels l’utilisant de :

  • Réaliser des économies de carburant ;
  • Diminuer les coûts d’exploitation ;
  • Réduire leur empreinte environnementale.

La carburant TOTAL EXCELLIUM TRUCK DIESEL existe en version grand froid. Il permet de faciliter le démarrage à froid du véhicule. En effet, sa température limite de filtrabilité (TLF) passe de -15°C pour un carburant standard à -20°C minimum pour le TOTAL EXCELLIUM GRAND FROID.

Autres solutions alternatives : le gaz naturel pour véhicules (GNV) ou le biodiesel. Ce carburant est fabriqué à partir de la transformation de certains végétaux.  

 

Que fait Total dans le cadre de la transition énergétique ?

 

Total contribue à diversifier le mix énergétique mondial. Producteur mais aussi distributeur d’énergies alternatives à l’essence et au carburant, Total propose des carburants à forte incorporation en biocarburants (le gazole B10 pour les véhicules légers et le TOTAL ECOLIUM 30 pour les flottes professionnelles), de l’électricité, du gazole paraffinique de synthèse (le TOTAL HVO100), du GNV, etc. Ainsi, il est possible en tant que professionnel de s’approvisionner auprès d’un spécialiste de l’énergie.

 

Au-delà de proposer des énergies alternatives aux traditionnels carburants essence et diesel, Total a lancé en 2009 le programme Total Ecosolutions. La création du label Total Ecosolutions permet de reconnaître la performance énergétique et environnementale des produits et services. Il garantit aux clients de consommer un produit ou un service dont la performance environnementale est supérieure aux standards du marché sur l’ensemble de leur cycle de vie. Sont notamment évaluées :

 

  • La réduction des émissions de CO2
  • Les économies d'énergie
  • Les économies de ressources non-renouvelables
  • Les économies d'eau
  • La réduction de l'impact sur la santé
  • La réduction de l'impact sur l'écosystème

 

Par exemple, le biocarburant pour professionnel TOTAL ECOLIUM30 est labellisé Total Ecosolutions. Cette labellisation permet de garantir une réduction des rejets de CO2 de 13,5 % au minimum par rapport à la référence diesel classique.