Utiliser du gaz naturel pour ses véhicules : focus sur le GNV

Les véhicules peuvent rouler grâce à du carburant ou de l’électricité mais pas seulement. Certains véhicules circulent grâce à du gaz. Avec quel type de gaz peut-on rouler ? Quelles sont les caractéristiques des gaz pouvant servir de carburant ? Le point sur le GNV, ou Gaz Naturel pour Véhicule.

Qu’est-ce que le GNV (Gaz Naturel pour Véhicule) ?

Le GNV, ou gaz naturel pour véhicule, est composé de méthane ou biométhane.

Il existe sous deux formes sur le marché :

 

  • Le gaz naturel comprimé (GNC)

Cette forme est principalement destinée aux véhicules légers mais aussi aux bus urbains, aux véhicules utilitaires et aux bennes à ordures.

 

  • Le gaz naturel liquide (GNL)

Cette forme du Gaz Naturel pour Véhicule est davantage adressée aux camions parcourant des longues distances au quotidien.

 

À noter qu’il existe une version renouvelable du GNV : le BioGNV.  Ce gaz aussi destiné aux véhicules, possède les mêmes caractéristiques que le GNV. Il est obtenu grâce à la méthanisation de déchets organiques.

 

Quels sont les avantages du GNV ?

En termes d’avantages, on notera que le Gaz Naturel pour Véhicule :

  • n’émet presque aucune particule fine.
  • émet une quantité de NOx (oxyde d’azote) deux fois inférieure à la norme Euro VI.
  • affiche un bilan carbone presque neutre.
  • offre une grande autonomie. Un plein permet à des véhicules comme les bus, les cars ou les bennes à ordures ménagères d’effectuer jusqu’à 550 km. Dans le cas du GNL et des camions, cette autonomie peut se chiffrer entre 700 et 1 500 km.
  • présente un prix modéré. Le kg de GNV serait en moyenne 20 ou 30 % moins cher que gazole.
  • peut être utilisé dans plusieurs types de véhicules, des plus légers au plus lourds (camions, bennes à ordures, etc.).

Il faut par ailleurs ajouter le fait que les véhicules roulant au GNV peuvent utiliser la pastille Crit’Air 1. Ils peuvent ainsi accéder aux zones de circulation restreintes lors des pics de pollution atmosphérique.

Découvrez la gamme de carburants TOTAL de qualité supérieure, adaptée à vos besoins en tant que professionnels de la route.

GNV et développement durable : des objectifs ambitieux

Le GNV et son pendant renouvelable le BioGNV offrent une piste intéressante dans le cadre de la transition énergétique du territoire.

Le gouvernement français a notamment pour objectifs :

  • de faire en sorte que le bioGNV atteigne 20 % des consommations de GNV d’ici 2023
  • qu’au moins 3 % des véhicules poids lourds roulent au GNV en 2023 et 10 % en 2030
  • d’atteindre une consommation de 2 TWh en 2023

Chez Total, le principal objectif est de développer la présence du GNV dans le monde pour accompagner la transition. Il existe environ 450 stations et il devrait y avoir 350 sites de plus à partir de 2022 sur le sol européen.