Zoom sur les plaques signalant le transport de matières dangereuses

Les matières dangereuses peuvent être transportées par route, par voie ferrée, par voie d’eau, par canalisations enterrées ou par les airs. En France, la grande majorité des transports de matières dangereuses est effectuée par la route. Un accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route (ADR) définit quelle signalisation doit être réalisée sur les véhicules. Zoom sur les différentes étiquettes liées au transport de matières dangereuses.

Les différentes signalétiques pour le transport de matières dangereuses

Tout véhicule transportant des matières dangereuses comme peut l’être un camion utilisé pour une livraison de carburant doit être identifiable immédiatement. Les matières dangereuses ont des propriétés physiques pouvant avoir de graves répercussions en cas d’accident du véhicule (incendie, explosion, toxicité, corrosion, etc.)

Deux types de signalisation permettant d’indiquer le transport de matières dangereuses sont à votre disposition :

 

  • Une plaque générale rectangulaire orange vierge ou avec un « code de danger »
  • Une plaque en forme de losange avec un « symbole de danger »

Les plaques indiquant le transport de matières dangereuses doivent permettre aux secours de connaître la nature des produits transportés sans avoir à s’exposer aux risques.

 

> À lire aussi : Signalisation liée au transport de matières dangereuses : ce qu’il faut savoir

La signalétique transport de matières dangereuses (TMD)

La signalétique générale pour le transport de matières dangereuses correspond à une plaque orange. Elle mesure 40 cm de largeur et 30 cm de longueur. Il en existe deux types :

 

  • Une plaque orange réfléchissante vierge de toute écriture ;
  • Dans le cas où les matières dangereuses sont transportées en citerne ou en vrac solide, c’est une plaque orange sur laquelle on peut lire des numéros qui doit être utilisée. Les numéros situés dans la moitié supérieure de la plaque correspondent au code danger. La deuxième ligne correspond au code ONU permettant d’identifier la matière transportée.

Le code danger et le code ONU : qu’est-ce que c’est ?

Le code danger est composé de deux ou trois chiffres. Il reprend le numéro de la classe de danger du produit allant de 1 à 9 :

  1. Matière explosive
  2. Gaz comprimé
  3. Liquide inflammable
  4. Solide inflammable
  5. Matière comburante ou peroxyde
  6. Matière toxique
  7. Matière radioactive
  8. Matière corrosive
  9. Danger de réaction violente ou spontanée

 

Le danger principal correspond au premier chiffre. Le ou les dangers secondaire(s) sont indiqué(s) par le deuxième et le troisième s’il y en a. S’il n’y a aucun danger secondaire, le deuxième chiffre est un zéro. Lorsqu’un chiffre est doublé, il indique une intensification du danger. Un X précédant un chiffre signifie que l’emploi de l’eau est interdit car la matière réagit à son contact.

 

Le code ONU, également appelé code matière, est un code à quatre chiffres. Il est conforme à une nomenclature définie par l’ONU et reprise au Journal officiel du 23 janvier 1975. Par exemple, le gasoil correspond à 1202 et l’essence à 1203.

 

Découvrez la gamme de carburants TOTAL de qualité supérieure, adaptée à vos besoins en tant que professionnels de la route.

La plaque-étiquette de danger

Les plaquettes en forme de losange peuvent être de différentes couleurs. Elles indiquent le type de danger principal du produit transporté par un pictogramme. Il existe plusieurs catégories de dangers :

 

 

Il s'agit d'une classe de danger 1 

Plaque-étiquette: 

plaque-etiquette-danger-objets-explosifs.png

Il s'agit d'une classe de danger 2.1 

Plaque-étiquette: 

plaque-etiquette-gaz-inflammables.png

 

plaque-etiquette-gaz-inflammables-2.png

 

 

Il s'agit d'un danger de classe 2.2 

Plaque-étiquette: 

plaque-etiquette-gaz-non-inflammables.png

 

plaque-etiquette-gaz-non-inflammables-2.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 2.3

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-gaz-toxique.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 3

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-gaz-inflammables.png

 

plaque-etiquette-gaz-inflammables-2.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 4.1

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matiere-solide-inflammable.png

 

 

Il s'agit d'un danger de classe 4.2

Plaque-etiquette:

matiere-sujette-a-inflammation-spontanee.jpg

 

 

 

Il s'agit d'un danger de classe 4.3

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matieres-gaz-inflammables.jpg

 

plaque-etiquette-gaz-inflammable-2.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 5.1

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matiere-comburante.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 5.2

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-peroxyde-organique.png

 

plaque-etiquette-peroxyde-organiques-2.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 6.1

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matieres-toxiques.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 6.2

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matiere-infectieuses.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 7A

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matieres-radioactives-1.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 7B

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matieres-radioactive-2.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 7C

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matieres-radioactive-3.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 7E

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matieres-fissile.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 8

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matieres-corrosives.png

 

Il s'agit d'un danger de classe 9

Plaque-etiquette:

plaque-etiquette-matiere-objets-dangereux-divers.png

 

 

La dimension de ces plaques dépend du volume de matière transportée. Si le véhicule ou la citerne mesure plus de 3 m3, le panneau doit mesurer au minimum 250 mm. Pour les petits conteneurs de moins de 3 m3, l’étiquette doit mesurer 100 mm de côté ou moins si la taille du colis l’exige.

 

> À lire aussi : Transport de matières dangereuses : réglementation et équipements