Qu’est-ce que l’écomobilité, ou mobilité durable ?

L’écomobilité se développe en entreprise. Autopartage entre sociétés, covoiturage entre collaborateurs, application de gestion de flotte connectée, etc. : de nombreuses solutions sont possibles pour encourager la mobilité durable. Focus sur ce qu’est l’écomobilité et comment la développer en entreprise.

Comment définir l’écomobilité ?

À l’heure où le réchauffement climatique impose de réduire les émissions de CO2 des transports, la question de l’écomobilité (ou de la mobilité durable) se pose tant pour les particuliers que pour les professionnels.

L’écomobilité pour repenser les déplacements

Dans un guide publié* en partenariat avec France Nature Environnement, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie a défini l’écomobilité comme le moyen de trouver des alternatives à l’usage systématique de la voiture pour son propre besoin. Des exemples sont donnés comme :

  • « utiliser les modes de transport économes en énergie, en CO2, en coût » ;
  • « privilégier les transports collectifs (bus, tramway, métro, train) et les modes partagés (vélos en libre-service, autopartage, covoiturage) » ;
  • « rester actif (marche, vélo) ».

En ce sens, il faut savoir que les entreprises de plus de 100 salariés travaillant sur un même site doivent élaborer un Plan de mobilité (PDM). Anciennement appelé Plan de déplacements d’entreprise (PDE), il est obligatoire depuis le 1er janvier 2018 comme le prévoit la Loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Les bénéfices d’une politique d’une mobilité durable en entreprise

Diminuer la dépendance à la voiture en mettant en place des solutions d’écomobilité à disposition de ses collaborateurs a des avantages :

  • Financiers

L’entreprise fait des économies en identifiant les possibilités d’optimisation de transport. Elles concernent aussi bien les transports liés à l’activité de la structure (rendez-vous commerciaux, visite chez des fournisseurs, etc.) que les déplacements des salariés pour leurs trajets domicile-travail.

  • Environnementaux

Moins de véhicules qui circulent avec une seule personne dedans, ce sont des émissions de polluants en moins. C’est aussi de la place libérée sur les parkings, permettant par exemple à l’entreprise de créer d’autres locaux.

  • Sociaux

Mettre en place l’autopartage, le covoiturage ou encourager le déplacement en transport en commun permet aux collaborateurs de nouer des liens entre eux ou avec des personnes rencontrées au cours de leurs déplacements.

Mettre en place une politique d’écomobilité au sein d’une entreprise permet en plus de sensibiliser et d’éduquer les collaborateurs à repenser leur mode de déplacement dans leur vie personnelle.

 

Retrouvez les offres TOTAL FLEET pour simplifier votre mobilité professionnelle et optimiser la gestion de vos déplacements.

Quelles actions concrètes pour une politique d’écomobilité en entreprise ?

Le développement d’une mobilité durable en entreprise est possible en analysant la façon de se déplacer des collaborateurs. Il est possible :

 

  • De promouvoir le covoiturage en développant un service interne entre les collaborateurs de la société ou en commun avec des entreprises voisines. Cela peut prendre la forme d’un fichier mis à disposition des covoitureurs leur permettant d’inscrire les trajets qu’ils proposent. Il peut aussi servir à ceux qui ont des demandes de trajet. La promotion du covoiturage passe aussi par l’identification de places de parking réservées aux conducteurs-covoitureurs.
  • De mettre en place une flotte de véhicule partagée avec d’autres entreprises pour les déplacements professionnels. Cette solution permet de réduire les coûts d’achats, de location et d’entretien des voitures. Les collaborateurs n’ont qu’à réserver une voiture sur une plateforme en ligne. Ils la récupèrent pour leur trajet et la rendent à la fin de leur déplacement.
  • D’encourager les collaborateurs à se déplacer en transport en commun quand le réseau est bien développé, notamment en participant financièrement au paiement des abonnements mensuels à hauteur de 50 %. Si un grand nombre de salariés font un même trajet (tout ou partie), la création d’une navette d’entreprise peut être une solution d’action entrant dans la politique de mobilité durable.

L’écomobilité peut se traduire concrètement par d’autres mesures comme mettre à disposition des douches dans les locaux ou un local sécurisé pour ceux qui viennent à vélo. La sensibilisation des employés à repenser leur façon de se déplacer reste l’une des priorités pour qu’une politique d’écomobilité soit une réussite au sein d’une entreprise.

*Source : Guide disponible sur le site du Center ressource du développement durable http://www.cerdd.org/Parcours-thematiques/Changement-climatique/Ressourc...