Comment maîtriser la consommation d’eau chaude sanitaire dans les commerces ?

Certaines activités professionnelles nécessitent de consommer de l’eau chaude sanitaire en grande quantité. C’est le cas des instituts de beauté par exemple. Maîtriser la consommation d’eau chaude sanitaire d’un commerce est intéressant pour diminuer les dépenses énergétiques et faire des économies. Comment faire concrètement ? Retrouvez dans cet article des conseils et des exemples.

 

Les astuces pour maîtriser l’utilisation d’eau chaude sanitaire

Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), la consommation d’eau chaude sanitaire pour un commerce « s’élève en moyenne à 6 % de la facture énergétique » *. Il est possible de diminuer ce pourcentage grâce à quelques astuces :

  • installer un mousseur sur chaque robinet, accessoire également appelé aérateur d’eau ou réducteur aérateur. Lorsqu’une personne ouvre le robinet, le mousseur mélange l’air sous pression à l’eau ;
  • équiper les lavabos de mitigeurs thermostatiques. Ce type de robinet permet de régler l’eau directement à la température désirée, ce qui évite de gaspiller de l’eau ;
  • utiliser de l’eau froide quand c’est possible (pour se laver les mains par exemple) et inciter le personnel à faire de même ;
  • entretenir régulièrement les équipements comme la chaudière. Un dispositif au gaz doit être entretenu tous les ans. Quant à un chauffe-eau électrique, le détartrer permet d’allonger sa durée de vie et de réduire la facture d’électricité ;
  • calorifuger le réseau d’eau chaude sanitaire et vérifier l’état du dispositif en s’assurant qu’il n’y a pas de fuites grâce à un relevé régulier du compteur d’eau.

Enfin, il peut être intéressant de remplacer une chaudière vieillissante par un chauffe-eau thermodynamique pour économiser de l’énergie. Le chauffe-eau thermodynamique utilise les calories présentes dans l’air pour chauffer l’eau.

 

Découvrez nos offres d’électricité et de gaz naturel réservées aux professionnels et bénéficiez de la garantie qualité Total pour la fourniture en énergie de votre entreprise.

Exemples de bonnes pratiques selon l’activité professionnelle

L’activité du commerce a une influence sur la quantité d’eau chaude sanitaire consommée. Voici des exemples d’activité où il est possible de réduire la consommation d’eau chaude sanitaire.

Les instituts de beauté

Les instituts de beauté doivent régulièrement laver d’importantes quantités de linge (draps, serviettes, etc.). Il s’agit ici de privilégier l’usage d’une machine à laver économe en eau et en énergie, reconnaissable grâce au label ecoCEE. Une machine à laver doit être utilisée remplie à sa charge maximale et en évitant les cycles de prélavage.

Les salons de coiffure

Des accessoires produisant de la chaleur sont utilisés quotidiennement dans les salons de coiffure. Pour ce type de commerce, il est intéressant de remplacer une chaudière vieillissante par un système thermodynamique. Avec ce type de chaudière, la chaleur produite par les sèche-cheveux, fers à boucler, etc. peut ainsi être recyclée pour chauffer l’eau sanitaire. Autre solution à mettre en place pour diminuer la consommation d’eau : réduire la quantité d’eau au lavage de cheveux en installant des économiseurs d’eau sur les bacs.

Il existe des structures pouvant aider à mieux maîtriser la consommation énergétique des commerces. Il est possible de se tourner vers les sites en région de l’ADEME par exemple.

 

* Source : https://www.ademe.fr/entreprises-monde-agricole/performance-energetique-...