Skip to content

Boulangerie : comment économiser de l’énergie ?

La consommation d’énergie d’une boulangerie représente environ 5 % de son chiffre d’affaires. Dans ce secteur très concurrentiel, réaliser des économies énergétiques peut s’avérer très important. De nouveaux équipements plus performants, associés à une optimisation de la consommation, peuvent permettre de réaliser près de 40 % d’économies d’énergie.

 

Réduire la consommation liée à la cuisson

 

Parmi les leviers qu’il est possible d’activer pour faire baisser la facture énergétique d’une boulangerie, la cuisson est sans conteste le plus gros poste de consommation d’énergie dans une boulangerie-pâtisserie.

 

Les investissements à réaliser

Un four à granulés de bois vous permettra de réaliser 50 % d’économies sur votre consommation d’énergie, pour un coût moyen d’environ 45 000 €. Cet investissement est conséquent pour un artisan boulanger, mais il sera amorti en trois ans seulement. Alternative au four à granulés de bois, un four à gaz naturel vous permettra lui, de réaliser 20 % d’économies, pour un coût moyen d’environ 30 000 € et un amortissement en 5 ans. À noter aussi que des économies de cuisson peuvent être réalisées en installant des économiseurs sur vos plaques. L’investissement n’est que de quelques dizaines d’euros.

 

Les écogestes à adopter

Au-delà de l’investissement matériel, la maintenance des équipements d’une boulangerie et la mise en place de certaines pratiques peuvent permettre de réaliser des économies d’énergie :

  • Utiliser des casseroles à fond plat munies de couvercles
  • Décongeler les produits avant la cuisson
  • Éloigner les sources de chaleur des sources froides
  • Nettoyer le four (brûleurs, portes vitrées, éclairage) et vérifier son isolation thermique
  • Ramoner les conduits de fumée

 

 

 

Découvrez nos offres d’électricité et de gaz naturel réservées aux professionnels et bénéficiez de la garantie qualité Total pour la fourniture en énergie de votre entreprise.

 

La production de froid : 2e piste d’optimisation énergétique

 

Après la cuisson, la production de froid est le 2e poste de consommation énergétique d’une boulangerie-pâtisserie. Voici comment faire des économies dans votre commerce.

 

Les investissements à réaliser

Les investissements sont ici beaucoup moins onéreux que pour les appareils de cuisson. Vous pouvez par exemple poser sur vos vitrines réfrigérées des rouleaux isothermes. Pour un coût moyen de 2 €/m, cet isolant permettra de réaliser près de 20 % d’économie. Afin de contrôler l’efficacité des appareils et de prolonger leur durée de vie, vous pouvez également souscrire un contrat de maintenance auprès d’une entreprise spécialisée. En effet, la durée de vie d’un appareil entretenu est de 7 à 10 ans contre 5 ans seulement sans entretien.

 

Les écogestes à adopter

Des économies d’énergie peuvent aussi être réalisées en mettant en place des gestes simples :

  • Laisser refroidir les produits avant de les placer en chambre froide, au réfrigérateur ou au congélateur
  • Favoriser la circulation de l’air dans les équipements frigorifiés en évitant d’entasser les produits
  • Contrôler les fuites de fluide frigorigène
  • Limiter le givre sur les évaporateurs
  • Limiter l’encrassement sur les grilles des condenseurs

 

 

Travailler sur le chauffage et l’éclairage

 

Vous pouvez réduire de 25 à 50 % vos dépenses énergétiques en matière de chauffage et d’éclairage en installant de nouveaux dispositifs et en adoptant des pratiques écoresponsables.

 

Les investissements à réaliser

Les surfaces vitrées sont synonymes de déperditions de chaleur. Une vitrine à isolation renforcée permet par exemple de bénéficier d’une isolation thermique deux à trois fois plus importante qu’un double vitrage, pour environ 280 €/m². Pour la lumière, installer des détecteurs de présence (50 € à 150 € par appareil) dans les pièces où l’éclairage est discontinu est un investissement intéressant. Ces détecteurs garantissent 25 % d’économie d’énergie. Enfin pour l’éclairage, optez pour des ampoules à LED. Plus chères que des ampoules à incandescence classiques ou même que les ampoules basse consommation, les LED ont le double avantage de consommer moins d’électricité et de bénéficier d’une durée de vie plus longue.

 

Les écogestes à adopter

Pour faire baisser votre facture, vous pouvez aussi :

  • Éteindre votre enseigne lumineuse dès la fermeture le soir et les jours où votre entreprise est fermée
  • Baisser la température de chauffage : 19 °C dans les espaces de vente, 15 °C dans l’atelier, 8 °C dans les espaces de stockage
  • Entretenir et isoler votre chaudière
  • Dépoussiérer et purger les radiateurs
  • Vérifier l’isolation des locaux, l’étanchéité des portes et la qualité des joints
  • Dépoussiérer régulièrement les luminaires

 

 

Le saviez-vous ?

Total Direct Énergie accompagne les artisans de bouche. Pour répondre à vos besoins : production de froid, cuisson, éclairage, qui peuvent varier selon les saisons, découvrez ici des offres d’électricité et de gaz adaptées.