Bilan Carbone® pour une entreprise : qu’est-ce qu’est ? À quoi ça sert ?

La France s’est engagée à s’aligner sur une trajectoire de réchauffement de 1,5°C, c’est-à-dire à réduire ses émissions de CO2 de 63 % entre 2017 et 2030. Pour atteindre ces objectifs, de nombreuses entreprises anticipent de possibles réglementations en incluant un prix du carbone en interne ou en mettant en place des objectifs de neutralité carbone sur des sites, au niveau d’une marque ou même de l’entreprise au global. La première étape de telles démarches est la réalisation d’un bilan carbone. Il permet aux entreprises d’identifier les éléments à l’origine de leurs plus grosses émissions de gaz à effet de serre, tout particulièrement de CO2, et d’évaluer leur niveau de dépendance aux énergies fossiles. Industries, BTP, établissements de santé, mutuelles, entreprises spécialisées dans la distribution, etc. : il peut être réalisé par des entreprises évoluant dans différents secteurs.

À quoi cette démarche sert-elle ? Comment mettre en œuvre un bilan carbone en tant qu’entreprise ? Focus sur les principales informations à retenir.

 

Pourquoi réaliser un bilan carbone pour son entreprise ?

Le Bilan Carbone® permet de calculer l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre d’une entreprise. Dioxyde de carbone, méthane, protoxyde d’azote… des émissions de plusieurs types de gaz sont passées en revue.

L’objectif de cette démarche pour une entreprise est d’avoir une idée précise de son empreinte carbone.

Les résultats du Bilan Carbone® serviront à élaborer un plan d’action visant à réduire l’impact des activités de l’entreprise sur l’environnement. À moyen et long terme, l’idée est :

  • de diminuer sa consommation d’énergie ;
  • d’essayer de trouver des alternatives plus vertes pour l’environnement, surtout dans un contexte où les énergies fossiles vont se faire de plus en plus rares et coûter de plus en plus cher. Toute dépendance aux énergies fossiles à l’avenir est susceptible de rendre l’entreprise plus vulnérable ;
  • d’améliorer son image auprès de sa clientèle, voire du grand public, et d’avoir des éléments concrets pour communiquer ;
  • de sensibiliser les salariés de l’entreprise et d’en faire des acteurs à part entière du virage durable entamé par l’entreprise.

CEE – Avec TOTAL, bénéficiez des Certificats d’Économies d’Énergie et optimisez le confort de vos locaux tout en améliorant les performances de vos installations.

 

Le Bilan Carbone® une démarche non obligatoire pour les entreprises

La réalisation d’un Bilan Carbone® n’est pas obligatoire pour les entreprises. Seules celles qui comptent plus de 500 salariés (et plus de 250 dans les régions / départements d’outre-mer) doivent effectuer un bilan GES réglementaire (bilan d’émissions de gaz à effet de serre).

Bien que non obligatoire, le Bilan Carbone® constitue tout de même une opportunité. Les entreprises, au même titre que les collectivités, ainsi que les particuliers, ont en effet un rôle capital à jouer dans la transition énergétique. Cette dernière ne pourra s’opérer que si chaque acteur s’engage.

Réaliser un bilan carbone pour son entreprise : ce qu’il faut garder en tête

La réalisation d’un Bilan Carbone® doit prendre en compte quelques éléments. On retiendra qu’il faut :

  • faire obligatoirement appel à un prestataire certifié par l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) ou avoir un chef de projet interne formé à ce type de démarche. À noter que faire appel à un prestataire habilité peut augmenter les chances d’obtenir des aides ;
  • désigner un ou plusieurs interlocuteurs prioritaires qui assureront la liaison avec l’entreprise chargée du bilan.

Réduire et neutraliser ses impacts carbone

De nombreuses entreprises ont en revanche déjà dépassé le stade du Bilan Carbone® pour initier une démarche de réduction voire de neutralité carbone.

Quelques étapes majeures sont nécessaires pour mettre en œuvre ce type de stratégie :

  • Fixer un objectif final et une trajectoire sur plusieurs années ;
  • Mettre en place des actions concrètes pour réduire les plus forts impacts identifiés lors du Bilan Carbone® ;
  • Suivre sur le long terme les améliorations.

 

Pour les émissions résiduelles, différentes solutions s’offrent aux entreprises :

  • Changer de type d’énergie et choisir des énergies renouvelables ;
  • Produire un volume suffisant d’énergies renouvelables pour répondre à l’ensemble des besoins du site ;
  • Compenser les émissions que l’entreprise n’arrive pas à réduire.

Bon à savoir

L’Ademe à travers la Base Carbone, met à disposition des éléments utiles pour les entreprises s’intéressant à la problématique des émissions nocives. Documentation, outils, forum, module de contribution, etc. : les entreprises trouveront de nombreuses ressources. Pour y accéder, il suffit de s’inscrire et de se connecter.