Skip to content

9 gestes pour des bureaux moins énergivores

 

En 2018 en France, 46 % de la population active travaillait dans un bureau. La réduction de la consommation d’énergie dans le secteur tertiaire est donc un enjeu de taille dans l’Hexagone. Choix des ampoules, mise en veille ou arrêt des ordinateurs, baisse du chauffage et limitation de la climatisation sont autant de gestes qui permettent de diminuer la consommation d’énergie, et de faire baisser les factures.

 

1 - Baisser la température de chauffage d’un degré

 

En entreprise, le poste de chauffage représente 50 % de la facture énergétique. Baisser la température d’un degré permet de réaliser 7 % d’économie sur sa facture énergétique. Les locaux sont souvent surchauffés alors que la température préconisée pour des bureaux est de 19 °C. Si vous disposez d’un programmateur, vous pouvez baisser la température la nuit et la remonter le matin avant l’arrivée de vos collaborateurs. En effet, inutile de chauffer des locaux vides, cela ne sert à rien et vous permettra de réaliser une économie d’énergie et donc de faire baisser le montant des factures. De même, les locaux n’ont pas besoin d’être chauffés les week-ends, les jours fériés ou en cas de fermeture de la société pour les vacances.

 

 

 

Découvrez nos offres d’électricité et de gaz naturel réservées aux professionnels et bénéficiez de la garantie qualité Total pour la fourniture en énergie de votre entreprise.

 

2 - Une bonne isolation pour réduire sa facture

 

Il n’y a pas de secret, avec une mauvaise isolation, les déperditions de chaleur sont importantes. L’hiver, c’est l’air chaud qui s’enfuit et l’air froid qu’on laisse entrer, et inversement en été. Pour éviter que vos locaux ne soient des passoires énergétiques, inconfortables et coûteux en chauffage, une bonne isolation est nécessaire. Si la notion de travaux énergétiques est toujours effrayante car elle est synonyme de dépenses conséquentes, c’est un investissement durable qui permettra de réaliser d’importantes économies sur les factures d’énergie.

 

3 - Réduire la climatisation en été

 

Limitez l’écart de température entre l’extérieur et la pièce climatisée à 4 °C. Cela peut paraître peu lorsque la chaleur est écrasante à l’extérieur, mais c’est plus sain pour les organismes et cela permet d’importantes économies d’énergie. Pour lutter contre la chaleur, aérez les locaux aux heures les plus fraîches pour laisser entrer l’air frais, et baissez les stores en journée. Évitez d’utiliser la climatisation quand la température intérieure est inférieure à 26 °C, et privilégiez la ventilation. Les ventilateurs consomment 52 fois moins d’énergie que les climatiseurs.

 

 

4 – Profiter de la lumière naturelle

 

En journée, privilégiez la lumière naturelle à la lumière artificielle lorsque vous le pouvez et n’allumez que si cela est nécessaire. Penser à éteindre la lumière quand on quitte une pièce, et ne pas éclairer les pièces inoccupées permet aussi de réaliser des économies d’énergie qui se feront ressentir sur la facture.

 

5 - Installer des ampoules LED

 

Si elles sont plus chères à l’achat, les ampoules LED vous permettront de réaliser des économies d’énergie substantielles. Les diodes électroluminescentes consomment 80 % d’électricité de moins que des ampoules classiques. Les LED sont même 10 fois moins gourmandes en énergie que les ampoules basse consommation. Les ampoules LED bénéficient également d’une durée de vie 50 à 100 fois plus importante, soit une longévité estimée entre 3 et 11 ans, soit 100 000 heures potentielles d’éclairage.

 

6 - L’informatique : près d’1/4 de la consommation électrique au bureau

 

L’informatique représente 21 % de la consommation électrique d’une entreprise en bureau. Certains gestes simples permettent de diminuer la consommation énergétique tel que baisser la luminosité de son écran, ou éteindre son poste dès lors qu’on s’absente plus de 30 minutes. En effet la mise en veille d’un ordinateur utilise tout de même 20 à 40 % de l’équivalent de sa consommation d’énergie en marche. À la pause déjeuner, mieux vaut donc éteindre son ordinateur, ou mieux encore, le débrancher afin qu’il ne consomme aucune électricité.

 

 

7 - Débrancher les appareils en veille

 

Le soir, alors que les locaux sont vides, bien que les appareils soient éteints, des dizaines de témoins lumineux restent allumés, autant d’énergie consommée inutilement. Pour éviter de gaspiller cette électricité et sans avoir à débrancher les appareils un à un, vous pouvez opter pour une multiprise avec bouton marche/arrêt. En éteignant la multiprise, tous les appareils seront débranchés en même temps : box internet, photocopieuse, téléviseur, écran d’ordinateur, etc.

 

8 - Privilégier certains labels lors d’achat de matériel

 

Le label « Energy Star », lancé outre Atlantique en 1992, identifie les appareils bureautiques peu gourmands en énergie. Ordinateurs, photocopieuses, imprimantes : ces derniers consomment 30 à 60 % d’énergie de moins que leurs homologues non certifiés. Hormis les économies énergétiques et financières réalisées, ces équipements labellisés produisent également moins d’ondes électromagnétiques, moins de bruit et moins de chaleur, ce qui vous évitera de brancher la climatisation en été.

 

9 – Une charte et des éco-gestes

 

Un seul petit geste ne fera peut-être pas la différence, mais si tous vos collaborateurs s’allient pour une consommation plus responsable, les économies réalisées peuvent être conséquentes. Informatique, chauffage, éclairage, utilisation de sa messagerie : prise de conscience individuelle et actions collectives peuvent faire la différence.

 

Le saviez-vous ?

Avec l’offre Verte de Total Direct Energie, vous faites le choix du renouvelable et bénéficiez d’une électricité verte 100 % éolienne et solaire et 10 % de biogaz. Profitez également de -2 % sur le prix de l’électricité et du gaz.