Skip to content

Le 19 novembre, le président-directeur général de Total, Patrick Pouyanné et la Ministre du travail Muriel Pénicaud, ont posé, ensemble, la première pierre de l’Industreet, une école gratuite à destination des jeunes sans qualification âgés de 18 à 25 ans.

Un projet ambitieux

Le futur campus de l'Industreet se situera à Stains en Seine Saint Denis et sera accessible facilement en transport en commun. Des lignes d’assemblage aux ordinateurs puissants : tout est mis en œuvre pour favoriser l’apprentissage du futur. L'école formera 400 jeunes par an aux métiers de l’industrie du futur.

0
jeunes formés par an

Ce projet, à l’initiative du groupe Total, vise à combattre le chômage en formant des jeunes pour des postes dans des secteurs demandeurs. En effet, en 2018 on comptait 200 000 postes à pourvoir dans l’industrie en France.

“1 jeune = 1 emploi”

C’est l’objectif que l’Industreet se donne. L'école permettra aux jeunes d’obtenir un certificat professionnel, reconnu par l’Etat, dans 5 filières qui recrutent (ligne de production automatisée, inspection et contrôle non destructif, terminaux de distribution d’énergie, numérisation des installations industrielles et entretien multiservice robots-assistés) à l’issue d’une formation de 12 à 18 mois.

 

Les prochaines étapes

1

Candidature en ligne : à partir de mars 2020

2

Sélection sur place et en ligne (2-4 jours)

3

Intégration sur place (1-2 mois)

4

Formation (12-18 mois)

5

Emploi entreprenariat (Poursuite d’études)

A travers une formation individualisée, construite sur un apprentissage théorique, pratique et immersif en entreprise, les jeunes pourront ressortir de l’Industreet et trouver un emploi ou continuer leurs études.

Patrick Pouyanne
Nous voulons attirer les jeunes, en priorité ceux qui sortent du système scolaire […], vers des filières industrielles qui recrutent. 

Patrick Pouyanné Président-directeur général de Total.

Une formation gratuite et accessible à tous

L’Industreet s’adresse à tous les jeunes qui cherchent leur voie professionnelle et Total a mis un point d’honneur à en faciliter l’intégration, puisque la formation est gratuite. Enfin, l’Industreet propose de former autant de femmes que d’hommes, dans le but de mettre fin aux idées reçues sur le monde de l’industrie. Ce dernier point revêt une importance majeure pour le Groupe.

Les candidatures pour l’Industreet ouvriront dès mars 2020 sur le site www.lindustreet.fr. Le campus ouvrira ses portes à l’automne 2020.

Industreet