Le transport du bitume

transport bitume

Transport du bitume : quels sont nos engagements sécurité ?

1. Réalisation d’audits

La sécurité du transport de marchandises dangereuses est une priorité pour Total. Membre actif d’Eurobitume France, nous nous assurons du respect des règles de sécurité liées à la manipulation du bitume par nos transporteurs, et particulièrement de la règlementation ADR*, au travers d’audits élaborés selon le référentiel établi par l’association des professionnels du bitume.

* ADR est l'acronyme de « Accord for dangerous goods by road », soit « Accord pour le transport des marchandises dangereuses par la route ».

2. Contrôles inopinés

Le respect des engagements contractuels et réglementaires de nos transporteurs est notamment vérifié lors de contrôles inopinés réalisés par notre Conseiller à la Sécurité sur les véhicules en sortie de raffinerie.

3. Ségrégation des bitumes

Nous imposons à nos transporteurs d’utiliser des citernes dédiées exclusivement au transport de bitume, dans le respect de la matrice de compatibilité (Téléchargeable dans la rubrique « En savoir plus ? »). Et ce pour vous assurer une qualité de produit optimale.

Nous vous rappelons que selon l’article R4515, un protocole de sécurité doit être établi entre l’entreprise de transport et votre site de livraison. Vous trouverez, pour vous aider, dans la rubrique « en savoir plus ? », un exemple de protocole de sécurité simplifié édité par le Groupement Professionnel des Bitumes, aujourd’hui Eurobitume France.

Le moussage du bitume, ou « boil over » est un phénomène qui se produit en général en phase de chargement d’une citerne ou d’un bac. Le bitume au contact de l’eau va créer une réaction : l’eau en phase liquide va se vaporiser et engendrer un bouillonnement à l’intérieur de la citerne qui peut se traduire par une sortie violente de la totalité du bitume via le trou d’homme.

Trouvez un interlocuteur

Site de livraison : 2 mesures incontournables

Pour une livraison en toute sécurité, la mise en place d’au minimum 2 de ces éléments, est requise :

1. Une douche de sécurité fonctionnelle :

  • installée entre 6 et 20 mètres du poste de dépotage ;
  • avec une eau à une température tempérée ;
  • avec 20 minutes minimum d’autonomie.

2. Une pompe d'aspiration à demeure

  • Pour éviter les flexibles sous pression et le risque afférent d’éclatement et de projection.
  • Que faire en cas de panne de la pompe d’aspiration en cours de livraison ?
  • Nous vous recommandons de suivre les préconisations inscrites dans la lettre rédigée par le GPB, aujourd’hui Eurobitume France. Vous pouvez télécharger cette lettre dans la rubrique « en savoir plus ? ».
  • En gardant la mise en forme actuelle

Les recommandations