De nouveaux péages en Europe dès 2023 ?

De nouveaux péages en Europe dès 2023 ?

Publié le 29/05/2018

En vigueur depuis plusieurs décennies en Europe, les vignettes autoroutières pourraient bientôt disparaître. Elles devraient en effet être remplacées par des péages routiers, qui tiendraient compte du principe « pollueur-payeur »...

 

Jeudi 24 mai 2018, les eurodéputés se sont réunis en Commission des transports, au Parlement européen. Ils ont voté en faveur d’un projet d'instauration d’une nouvelle redevance routière, formalisé dans un rapport de la députée Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy.

Si elle voit le jour, cette taxe serait basée sur deux critères : la distance parcourue et le niveau d'émissions de CO2. Objectif : taxer les véhicules en fonction de leur utilisation réelle du réseau routier et de la pollution qu'ils engendrent.

 

Nouvelle redevance routière : une entrée en vigueur en 2023 ?

Nouvelle redevance routière

Si elle est définitivement adoptée, cette nouvelle redevance pourrait s’appliquer dès 2023. Il faudra alors parler d’un système de « péage » (taxation sur la distance) et non plus de vignette (taxation sur la durée).

Seraient concernés dans un premier temps les poids lourds et autobus. La redevance serait ensuite généralisée à tous les véhicules en 2026.

Certaines dispositions du rapport précisent l’usage qui devra être fait des recettes de ces péages. Ainsi, une partie des sommes perçues pourrait servir au financement de travaux des routes secondaires.

Les véhicules vertueux avantagés…

Les redevances devraient tenir compte des normes antipollution « Euro ». Ainsi, certains types de véhicules plus vertueux (diesels récents, GNV, électriques…) devraient être soumis à des prélèvements allégés.
 

Après son approbation par le Parlement européen, ce texte doit à présent être débattu au Conseil de l’Union européenne, afin d’aboutir à une version finale qui sera soumise au vote.

[À découvrir aussi : « Pourquoi passer au GNV ? », sur le portail GNV Mobilité]