Vignette PL et nouveaux péages urbains : ça coince !

péages urbains poids lourd

 

Publié le 31/12/2018

Evoquée depuis plusieurs mois, la vignette poids lourds n’a finalement pas été annoncée dans la loi d’orientations des mobilités (LOM). Il en est de même pour le projet de péages urbains.

Même si le sujet était sur la table depuis plusieurs mois, la vignette poids lourds ne verra pas le jour dans les prochains mois. En effet, cette mesure ne fait finalement pas partie de la loi d’orientation des mobilités (LOM), présentée fin novembre. Ce projet avait notamment été évoqué en mai 2018 par la ministre des Transports. Elisabeth Borne avait alors indiqué que le gouvernement travaillait à l’instauration d’une taxe sur les camions. Cet impôt, initialement prévu à partir de 2020, devait rapporter 500 millions d’euros par an à l’Etat et permettre de faire contribuer les transporteurs à l’entretien des infrastructures routières. Depuis le début, le projet était rejeté par les fédérations de transporteurs. 

Loi LOM : exit les péages urbains

Comme la vignette PL, le projet d’instaurer des péages à l’entrée des villes n’est plus d’actualité. L’État entendait donner la possibilité aux agglomérations de plus de 100 000 habitants de mettre en place un « tarif de décongestion », afin de limiter la circulation et de réduire la pollution de l’air. Le tarif évoqué était de 5 € pour les grandes agglomérations de plus de 500 000 habitants, et 2,50 € dans celles de plus de 100 000 habitants.

En 2019, les villes françaises n’imiteront donc pas certaines de leurs homologues européennes. Depuis quelques années, Londres, Stockholm ou encore Milan possèdent des péages pour accéder à leur centre-ville…