Infractions routières : + 7,2% en septembre 2018

infractions routières septembre 2018

 

Publié le 21/11/2018

En moyenne, un conducteur du transport commet 7,13 infractions selon une étude STS publiée en septembre, pour un coût de 168,20€ par infraction.

 

En tant qu’entreprises de transports routiers ou professionnels souvent sur la route, vous savez mieux que quiconque que rouler comporte des risques. Et surtout qu’il vaut mieux garder de bonnes habitudes au volant pour être en sécurité, conserver ses points mais également limiter les coûts.

Pourtant, le nombre moyen d’infractions par conducteur infractionniste a encore augmenté en septembre 2018 s’affichant à 7,13 contre 6,65 en août 2018, selon une étude mensuelle publiée par STS, soit une hausse de 7,2%.

 

Le coût moyen de ces infractions est quasi stable à 168,20 €.
Précisons toutefois que cette étude ne prend en compte que les infractions de classe 4 et 5 : alcoolémie au volant, non-respect d’un feu rouge ou d’un stop, ou encore excès de vitesse, etc. Des infractions qui se payent aussi chères en points selon leur gravité (de 1 à 6 points) d’autant que leur récupération peut prendre jusqu’à 3 ans.

 

Ces autres chiffres qu’il faut retenir…
Le temps de travail effectif par salarié est de 8,32 heures / jour. Les conducteurs longue distance étant les plus consommateurs d’heures supplémentaires.
Et pour ajouter au constat, le coût moyen du travail par salarié a augmenté entre 2017 et 2018, passant de 3 0170,29 € à 3 230,02 € pour un taux de charge moyen de 32,93% cette année (vs. 31,62% l’an dernier).

 

À lire aussi :

Amendes : la france et les pays baltes échangent leurs informations
Infractions : le bilan pour mars 2018...