Skip to content

Voyant huile moteur : savoir le reconnaître et l'interpréter

D’un modèle de véhicule à l’autre, un ou deux témoins d’huile moteur peuvent apparaître sur le tableau de bord. Selon la couleur du voyant allumé, jaune ou rouge, la cause et la gravité du problème ne sont pas les mêmes. Voici comment décrypter les témoins d’huile moteur sur votre tableau de bord, et comment réagir.

 

Reconnaître le voyant d’huile moteur

Voyant huile moteur

 

Le témoin d’alerte de l’huile moteur est représenté sur le tableau de bord de votre véhicule par une burette, c’est-à-dire un flacon à goulot assimilable à un petit arrosoir. Cette icône apparaît sur le tableau de bord au même titre par exemple que les voyants :

•    de batterie faible ;
•    de défaillance des freins ;
•    de température de liquide de refroidissement anormale.

Ce témoin s’allume par défaut lorsque vous mettez le contact et s’éteint automatiquement une fois que le véhicule démarre.

 

Témoin jaune ou rouge : quelles significations ?

Selon le type de véhicule que vous possédez, un ou deux témoins d’huile moteur différents peuvent s’allumer sur votre tableau de bord. Leur couleur indique deux situations différentes.

 

Le voyant jaune d’huile moteur est allumé : témoin d’alerte

 

Si un voyant d’huile moteur de couleur jaune s’allume sur votre tableau de bord, il s’agit d’un témoin d’alerte. Sous l’icône de la burette vient s’ajouter une petite vague ? Cela signifie que le niveau d’huile moteur de votre voiture est faible. Cette alerte huile moteur indique qu’il est nécessaire de faire l’appoint, entendez ajouter de l’huile dans le réservoir d’huile moteur afin de compléter le manque. Pour réaliser cette opération basique, il est nécessaire d’avoir un bidon d’huile en votre possession.

 

Le voyant rouge d’huile moteur est allumé : témoin d’alarme

 

Comme décrit précédemment, ce témoin rouge s’allume automatiquement à chaque fois que vous mettez le contact. Ce même témoin d’huile rouge s’éteint dès que le moteur a démarré. Si ce n’est pas le cas et que le témoin ne s’éteint pas une fois le moteur démarré, ou si le témoin s’allume pendant que vous conduisez, cela signifie que la pression d’huile moteur est trop faible. Il est nécessaire de couper le moteur immédiatement. Vous pouvez faire un contrôle du niveau d’huile si le moteur est froid. Si ce n’est pas le cas, attendez une à deux heures. Si la jauge vous indique un niveau d’huile moteur faible, faites l’appoint puis redémarrez le moteur. Si le témoin se rallume une fois le véhicule démarré, rendez-vous au plus vite dans un garage.

 

 

Quelles sont les raisons qui expliquent la perte de pression d’huile moteur ?

Si le témoin rouge d’huile moteur s’allume, il est préférable de couper rapidement le contact car cela signifie que la lubrification du moteur n’est plus optimale. Une usure prématurée des pièces voire une casse moteur est alors possible. Mais d’où provient la perte de pression ?  

 

Un défaut de pompe à huile

La raison la plus probable de l’allumage du témoin d’huile moteur est un défaut de la pompe à huile. Un niveau d’huile anormalement bas peut effectivement entraîner une chute de la pression d’huile et être responsable de l’allumage du témoin. Vous pouvez faire l’appoint, mais il est préférable de vous rendre dans un garage pour consulter un mécanicien.

 

Un défaut de capteur de pression

Une défaillance au niveau du capteur de pression d’huile peut expliquer l’apparition du voyant rouge d’huile moteur sur le tableau de bord. En plus de ne plus indiquer la pression d’huile, si ce capteur est défectueux, cela peut entraîner une fuite d’huile. La fuite du lubrifiant à haute température peut alors causer des dommages à de nombreuses pièces, en plus de ne plus assurer la lubrification du moteur.

  

 

Que faire en cas de perte de pression d’huile moteur ?

L’huile moteur joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de votre véhicule. Une perte de pression d’huile peut donc avoir des conséquences graves.

 

Comment réagir ?

Dès la première apparition du témoin rouge d’huile moteur sur le tableau de bord, il faut réagir et immobiliser le véhicule. Il est nécessaire d’identifier la source de la panne. Selon son origine, qu’il s’agisse d’un défaut de pompe à huile ou du capteur de pression d’huile, il faut intervenir et faire changer la pièce par un professionnel.

 

À quoi sert l’huile moteur ?

L’huile a une fonction de lubrification car elle permet d’éviter le frottement entre les différentes pièces du moteur. Cette lubrification prévient l’usure des pièces en limitant les frictions. Le manque ou l’absence d’huile peuvent donc entraîner la casse du moteur. Un contrôle régulier du niveau d’huile est primordial, surtout avant un long trajet. À chaque vidange, également appelée purge, l’huile moteur est retirée et remplacée par de l’huile neuve.

 

 

À retenir sur le voyant de niveau d’huile

Ce qu’il faut savoir sur le voyant d’huile moteur : 

•    le témoin est représenté par une burette sur le tableau de bord ;
•    si le voyant est allumé en jaune, c’est un témoin d’alerte. Le niveau d’huile de la voiture est faible ;
•    si le voyant est allumé en rouge, c’est un témoin d’alarme. La pression d’huile est trop faible et un appoint doit être réalisé rapidement. Si le témoin se rallume après redémarrage du véhicule, rendez-vous chez un garagiste.

Lorsque le témoin rouge est allumé, il est conseillé de vous arrêter pour identifier et réparer le problème. 
 

 

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.