Quels critères pour choisir des pneus hiver ?

Baisse des températures, verglas, brouillard et neige : il n’y a aucun doute, l’hiver s’installe petit à petit. Si vous prenez la route souvent, peut-être va-t-il falloir installer des pneus hiver sur votre véhicule. Meilleure adhérence et réduction des distances de freinage notamment : les pneus hiver sont de véritables alliés sur la route lorsqu’il fait froid. Mais comment choisir le bon modèle de pneus hiver ?

Comprendre les marquages sur les pneus hiver pour faire le bon choix

Les pneus hiver se reconnaissent par le marquage qui est apposé sur leur flanc. M+S, 3PMSF ou encore ICE, apprenez à déchiffrer ces différents marquages pour choisir les pneus hiver les mieux adaptés.

M+S : la base des pneus hiver

Le premier marquage à repérer est la mention « M+S ». En anglais Mud+Snow, ce marquage vous certifie que les pneus que vous convoitez sont adaptés à un usage sur neige et boue. Cette inscription figure sur tous les pneus hiver.

 

3PMSF : une adhérence de qualité

Signifiant « 3 Peaks Mountain Snow Flake » (3 pics de montagne et un flocon de neige), 3PMSF est symbolisé comme son nom l’indique par trois pics entourant un flocon de neige. Délivrée par un laboratoire certifié, cette mention indique la grande performance des pneus ainsi marqués sur les routes d’hiver. Il s’agit de plus en plus de la norme pour les pneus hiver.

ICE : une mention plus rare

Autre mention à repérer sur certains pneus hiver, la mention ICE. Ces pneus se retrouvent généralement dans les régions aux conditions hivernales extrêmes, comme dans le nord de l’Europe, par exemple. Ils sont particulièrement conçus pour des routes verglacées régulièrement et dans les pays où les températures extérieures peuvent atteindre -40°C.

 

Bon à savoir

À noter qu’il existe aussi les pneus cloutés mais ces derniers sont à utiliser exclusivement sur la glace et ne disposent pas de marquage particulier.

Choisir selon la zone géographique

En France, selon les régions, les hivers sont plus ou moins rudes. Si vous habitez en altitude dans les Alpes ou en bord de plage en Corse, vous n’aurez pas nécessairement besoin des mêmes types de pneus hiver. Les pneus polyvalents 4 saisons peuvent suffire pour vous apporter toute la sécurité dont vous avez besoin. Cependant, si vous habitez dans un secteur ou les hivers sont plus rigoureux, aiguillez-vous du côté de pneus marqués au minimum de M+S et de 3PMFS. Enfin, si vous avez besoin d’une forte adhérence, les pneus hiver « nordiques » (ou ICE) sont tout indiqués.

 

Bon à savoir

Les pneus hiver ne remplacent en aucun cas les chaînes à neige. Si vous devez emprunter une route avec le panneau B26 « équipements spéciaux obligatoires », prenez le temps d’installer vos chaînes avant de vous engager.

 

> À lire aussi : Comment mettre des chaînes neige facilement ?

Prendre des pneus hiver à la bonne dimension

Pour acheter les bons pneus hiver, il faut également prendre en compte les dimensions de vos roues. Pour cela, reportez-vous une nouvelle fois au flan de vos pneus. Vous trouverez les dimensions sous la forme suivante : largeur / hauteur / diamètre / indice de charge / indice de vitesse. La largeur est indiquée en millimètre, tandis que la hauteur s’exprime en pourcentage de la largeur. Par exemple, si les dimensions sont 225/55, comprenez que la hauteur correspond à 55 % de 225 mm. Ensuite, le diamètre est indiqué en pouces. L’indice de charge est un nombre compris entre 50 et 126, correspondant à la charge maximale supportée par le pneu. Enfin, l’indice de vitesse est exprimé avec une lettre indiquant la vitesse maximale d’utilisation et les performances globales du pneu.

 

Étant donné que l’on a tendance à conduire moins vite en hiver, vous pouvez choisir des pneus hiver avec un indice de vitesse moins élevé que celui figurant sur vos pneus été. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre garagiste.

 

Se baser sur le label européen pour préférer la qualité

Depuis novembre 2012, les pneus vendus en Europe doivent être étiquetés d’une façon bien spécifique. Trois critères sont représentés sur cette étiquette :

  • La résistance au roulement (de A à G) : cette résistance a un impact sur la consommation de carburant.
  • La performance au freinage sur chaussée mouillée (de A à G) : comme son nom l’indique, cette note indique les performances de freinage – un pneu hiver A étant le plus performant sur une distance de 18 m d’écart par rapport à un pneu noté G.
  • Le bruit de roulement (en dB) : cela indique le bruit du pneu à l’extérieur lorsque le véhicule est en mouvement.

 

Cet étiquetage permet d’avoir une première indication sur la performance des pneus, notamment en termes de freinage mais aussi en termes d’environnement.

 

> À lire aussi : Contrôle des pneus : comment l’effectuer ?