Skip to content

Les lubrifiants Total et Elf en compétition auto

Compétition

Les lubrifiants TOTAL et ELF contribuent au succès de nombreux partenaires en compétition automobile. Synonymes de performance, ils sont mis à l’épreuve sur les circuits de championnats les plus renommés :  en WRC (World Rallye Championship), WRX (World Rallycross), WEC (Word Endurance Championship), Formule-E (Electrique) et Mission H24.

Retrouvez ci-dessous un retour de la saison 2019 sur quelques-unes des courses en France relevées par Total et Elf en compétition automobile. 

 

WRC MONTE CARLO 2019

La traditionnelle manche inaugurale du WRC est l’une des plus dures due aux conditions météorologiques. L’équipe technique Citroën Racing met tout en œuvre pour préparer cette course avec des séances préparatoires sur différentes surfaces : de l’asphalte sec, gras ou détrempé, de la neige et de la glace. Les plus hauts espoirs de cette course automobile reposent sur le sextuple champion du monde, Sébastien Ogier, qui est maitre dans l’art de lire les routes locales et les innombrables variations de grip.  Grâce à cette connaissance du terrain, les pilotes OGIER et INGRASSIA terminent 1er. 

Pour en savoir plus sur la course et sur les réactions des pilotes, cliquez ici.

WRC TOUR DE CORSE 2019 

WRC Tour de Corse

Après les courses au Monte-Carlo et au Mexique les co-équipiers, Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA, mettent le cap sur l’île de beauté. En 2016, ces français avaient déjà remporté le Tour de Corse. Ils avaient pu démontrer qu’en deux passages de reconnaissances, ils étaient aptes à prendre leurs marques. Lors de cette saison 2019, l’équipe réussit à se placer 3ème, derrière Ott TANAK et Thierry NEUVILLE. 

Pour en savoir plus sur la course et sur les réactions des pilotes, cliquez ici.
 

LES 24H DU MANS AVEC ELF

Elf 24h Mans

Au terme d’une édition semée d’embûches, l’équipe Signatech Alpine Matmut s’offre son troisième succès en quatre ans dans la catégorie LMP2 des 24 Heures du Mans. Lors de cette course, après un arrêt au stand perturbé par un concurrent en LMP2 au tiers de la course, Nicolas Lapierre et Pierre Thiriet reprennent la piste pour se lancer en tête. L’Alpine A470 récupère ainsi la première place avec un tour d’avance sur son premier poursuivant et ultime rival encore en course pour le titre.  

Pour en savoir plus sur la course et sur les réactions des pilotes, cliquez ici.

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.