Skip to content

Huile multigrade et huile monograde : quelles différences ?

L’huile moteur de votre véhicule peut être monograde, ou multigrade. Le grade d’une huile caractérise la viscosité à froid et à chaud du lubrifiant, c’est-à-dire sa capacité à être plus ou moins fluide ou épais. Mais quelles différences existent alors entre une huile monograde et multigrade ? Zoom sur les spécificités de chacun de ces types d’huile avec Total.

 

Les huiles multigrades : la modernité au service de la performance

 

Les huiles multigrades peuvent être minérales ou synthétiques contrairement aux huiles monogrades qui ne sont que minérales.

 

Des performances accrues

Une huile multigrade possède des propriétés qui lui permettent de diminuer l’évolution de sa viscosité lors de la montée en température du moteur ou simplement lorsque la température ambiante est élevée, en été par exemple. L’huile multigrade est reconnue pour sa polyvalence. En effet, elle bénéficie d’une bonne fluidité à basse température alors qu’à haute température, elle parvient à rester épaisse.

 

 

Une meilleure protection du moteur

À l’arrêt, lorsqu’un moteur est froid, l’huile redescend dans le carter moteur. Ainsi, au démarrage, quelques microsecondes sont nécessaires pour que l’huile pompée atteigne les différentes parties du moteur devant être lubrifiées. L’huile multigrade bénéficiant d’une bonne fluidité même à basse température, elle atteindra plus rapidement les différents éléments moteur qu’une huile monograde. Cette dernière étant plus visqueuse à froid, cette viscosité engendre des difficultés de pompage. La lubrification des pièces du moteur est donc moins rapide. Ainsi, avec une huile multigrade, l’usure au démarrage est donc réduite.

 

 

 

 

 

 

 

 

Huile monograde : un lubrifiant moins polyvalent

 

Contrairement à l’huile multigrade qui garantit une bonne lubrification à froid et à chaud, l’huile monograde est moins polyvalente.

 

Une huile appropriée selon la saison

Afin de répondre aux conditions climatiques propres à chaque saison, on optera pour une huile différente en hiver et en été. À l’inverse des huiles multigrades qui sont des huiles de synthèse, les huiles monogrades sont des huiles minérales. Moins additivées, les huiles monogrades ont une viscosité qui évolue plus rapidement avec la température. En d’autres termes, plus la température du moteur augmente et plus l’huile devient fluide. La fluidité est donc forte à chaud alors qu’à l’inverse, la viscosité est forte à froid. Il est donc conseillé d’opter pour une huile plus fluide à froid pour un usage hivernal, afin d’éviter d’avoir un lubrifiant figé en démarrant. L’été, une huile plus visqueuse est nécessaire. Une fluidité trop importante risquerait d’altérer les propriétés de lubrification de l’huile dans le moteur.

 

L’avantage de l’huile monograde : son prix

L’huile monograde étant une huile minérale, elle présente un coût d’achat moins important que pour une huile multigrade dont la composition est plus raffinée et additivée. À noter que l’huile monograde est souvent préconisée pour les véhicules anciens. Selon l’année de construction, certains véhicules ne tolèrent pas les additifs, notamment ceux ne disposant pas de filtre à huile.

 

 

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.