À quoi sert le filtre à huile et quand le changer ?

Changer le filtre à huile est l’une des opérations les plus courantes dans l’entretien d’une voiture. Qu’ils fonctionnent à l’essence ou au diesel, tous les véhicules dotés d’un moteur thermique en possède un. Essentiel au bon fonctionnement du moteur, voici à quoi sert le filtre à huile, et quand en changer.

Le rôle du filtre à huile

Le filtre à huile est une pièce indispensable au bon fonctionnement de votre moteur. Le rôle de ce filtre à huile est double : il vient en complément des lubrifiants moteur et assure le nettoyage du circuit.

Comme son nom l’indique, le filtre à huile a pour but de filtrer et de garder l’huile propre. En effet, en circulant dans le moteur, l’huile capture les résidus liés à son fonctionnement et les empêche ainsi de se fixer. Ces résidus sont donc retenus par l’huile qui se charge en impuretés (poussières, calamines). Le filtre à huile sert alors à retenir ces particules susceptibles d’endommager le moteur. Toutes les impuretés sont ainsi retenues, évitant l’encrassement du moteur.

 

 

Quand changer le filtre à huile ?

Le changement de filtre à huile intervient en principe à chaque vidange moteur. Cette dernière est une opération d’entretien qu’il est nécessaire de faire régulièrement. En effet, lorsque le filtre à huile est usé ou endommagé, il n’assure plus son rôle de filtrage. L’huile chargée d’impuretés risque alors d’altérer le bon fonctionnement du moteur. Pour savoir à quel moment la vidange s’impose, référez-vous aux instructions du constructeur.

 

 

Comment changer le filtre à huile ?

Vous pouvez bien entendu vous rendre chez un garagiste qui, lors de la vidange moteur, vous remplacera automatiquement le filtre à huile. Vous pouvez aussi le faire vous-même. Pour ce faire, il vous faut vous munir :

  • d’un bidon d’huile moteur adéquat ;
  • d’un joint de bouchon de vidange ;
  • d’un filtre à huile ;
  • d’une clé à filtre à huile ;
  • d’un entonnoir ;
  • d’un bac de récupération pour l’huile usagée.

 

 

Les avantages d’un véhicule bien entretenu

Respecter le calendrier d’entretien préconisé par le constructeur, c’est la garantie de conserver votre véhicule en bon état, pour longtemps. Cela implique de passer régulièrement par le garage pour une vidange ou une révision, mais cela vous met à l’abri de réparations plus conséquentes. Prévenir plutôt que guérir, c’est l’idée. Avoir un suivi régulier et un carnet d’entretien à jour, c’est aussi un gage de confiance pour un futur acquéreur si un jour vous souhaitez revendre votre véhicule.

La voiture électrique, une alternative économique ?

Si le coût à l’achat d’un véhicule électrique est plus élevé qu’un véhicule doté d’un moteur thermique, les frais liés à l’entretien sont en revanche moins élevés car moins fréquents. Les vidanges, changements de filtres à huile, remplacement de bougies et de courroies de distribution disparaissent. En revanche, le changement de pneumatiques, de plaquettes de frein ou de balais d’essuie-glace reste d’actualité. Ajoutons qu’une opération d’entretien concerne spécifiquement les véhicules électriques, il s’agit du contrôle annuel de l’état des batteries. On avance malgré tout une économie de l’ordre de 25 % sur les coûts d’entretien pour une voiture électrique par rapport aux véhicules essences et diesel.