Encrassement du moteur : quelles sont les causes et comment reconnaître les signes ?

Vétusté du véhicule, utilisation en ville, petits trajets, manque d’entretien : les moteurs s’encrassent, consomment davantage et polluent plus. Quels sont les signes avant-coureurs de l’encrassement d’un moteur et quelles sont les solutions pour l’éviter ou le traiter ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour préserver votre véhicule de l’encrassement.

 

Qu’est-ce que l’encrassement moteur ?

Les moteurs thermiques, par opposition aux moteurs électriques, équipent encore aujourd’hui 95 % des voitures en circulation dans le monde. Ces moteurs thermiques ou à combustion produisent une énergie mécanique à partir de la chaleur dégagée lors de l’explosion du mélange air-carburant. Mais cette phase de combustion à très haute température peut aussi entraîner la formation de suies et de dépôts charbonneux sur certaines pièces du moteur telles que les injecteurs et les soupapes.

Les signes de l’encrassement d’un moteur

Il n’est pas nécessaire d’être féru de mécanique pour diagnostiquer l’encrassement d’un moteur. L’encrassement est visible et se ressent assez aisément grâce à ces symptômes atypiques :

  • Moteur moins puissant manquant de répondant
  • Difficulté au démarrage
  • Apparition d’une fumée bleue épaisse
  • Augmentation de la consommation de carburant

 

Comment éviter l’encrassement moteur ?

Quelques astuces simples mises en place quotidiennement peuvent permettre d’éviter l’encrassement de votre moteur et d’assurer ainsi la longévité de votre voiture.

Éviter les petits trajets

Au-delà d’un entretien régulier de votre véhicule, l’application de quelques conseils simples peut assurer la longévité de votre moteur, à commencer par limiter les petits parcours. En effet, les moteurs Diesel n’aiment pas les courtes distances. Ces roulages à froid sont propices à l’encrassement moteur et à la formation de dépôts.

Choisir un carburant de qualité

Choisir un carburant de meilleure qualité tel que le TOTAL EXCELLIUM permet de diminuer les risques d’encrassement de votre moteur et de le protéger. TOTAL EXCELLIUM garantit jusqu’à 93 % d’encrassement en moins par rapport à un carburant non spécifiquement additivé. Ce carburant permet non seulement de prévenir le risque d’encrassement mais également de nettoyer les injecteurs, la chambre de combustion et les soupapes de toutes formes de dépôts. Rappelez-vous : un moteur propre consomme moins, émet moins de CO2, conserve ses performances et dure plus longtemps.

 

 

Que faire en cas d’encrassement du moteur ?

Si votre moteur montre des signes d’encrassement, il faut agir. Un entretien par soi-même est faisable mais peut s’avérer délicat. Le plus sûr est de vous rendre chez un garagiste.

Des produits onéreux

Pour décrasser le moteur efficacement, il est nécessaire de décaper les injecteurs. Les produits efficaces sont assez chers, comptez 50 €/ litre. L’utilisation régulière de TOTAL EXCELLIUM permet d’éviter l’utilisation de ce type de produit.

Concernant la vanne EGR, en cas d’encrassement léger un nettoyage avec des produits concentrés peut suffire mais le plus souvent, il est nécessaire de démonter la vanne pour la nettoyer, voire la remplacer.

Le décalaminage : une solution peu efficace

Le décalaminage à l’hydrogène, préconisé par de nombreux garages, n’est pas une solution viable. L’hydrogène injecté dans l’admission d’air n’a en effet aucune action sur l’encrassement des injecteurs souvent responsable des problèmes. Le collecteur d’admission n’en bénéficie pas non plus. En effet, l’élévation de la température de combustion lors du décalaminage à l’hydrogène n’est pas suffisante pour permettre l’effet pyrolyse escompté. Même si les fumées disparaissent un temps, elles réapparaîtront. Mieux vaut alors opter pour un décapage des injecteurs.