Comment entretenir le chauffage et la climatisation de votre voiture ?

Imaginez un hiver sans chauffage ou un été sans climatisation : rien de très réjouissant ! Eléments clés de votre confort en voiture, il est recommandé de vérifier régulièrement leur état de fonctionnement. Nos conseils pour que la température dans l’habitacle reste toujours idéale.

 

Pour un chauffage optimal

Au-delà du confort, le chauffage joue un rôle dans votre sécurité en voiture. Il contribue en effet à améliorer votre visibilité sur la route en désembuant le pare-brise. Pour éviter la panne, voici les points à contrôler.

1. Surveillez le ventilateur

Jetez régulièrement un œil aux fusibles, aux câbles d’alimentation et au moteur électrique. Afin de limiter l’encrassement, il est également conseillé de faire fonctionner régulièrement le ventilateur, notamment en automne quand les feuilles se mettent à tomber et à s’accumuler.

2. Choisissez le mode de chauffage adapté

Il existe généralement trois modes de chauffage dans les voitures :

  • Ventilation : l’air extérieur est aspiré, puis injecté dans l’habitacle. Afin d’assurer une bonne qualité de l’air dans l’habitacle, préférez l’entrée de l’air extérieur plutôt que le mode « recyclage de l’air ». Cette dernière fonction est néanmoins à privilégier lorsque vous serez au milieu d’une circulation très dense ou dans un tunnel, mais pour une courte durée seulement ;
  • Eco : peu consommateur, ce mode permet de chauffer progressivement l’habitacle grâce la chaleur générée par la batterie ;
  • Confort : plus énergivore que le mode éco, il est en revanche plus puissant et réchauffe plus rapidement l’habitacle en cas de grands froids.

 

L'astuce Total

Un habitacle plus froid, plus vite ! Pour obtenir ce résultat, gardez, dans un premier temps, vos fenêtres ouvertes : déclenchez la ventilation, puis la climatisation. Quand l’air qui sort des aérateurs devient froid : fermez les fenêtres. Choisissez d’abord le recyclage interne d’air. Quelques minutes après, passez sur l’air extérieur qui permet de mieux désembuer les vitres. Mais attention, si l’écart de température entre l’extérieur et l’habitacle dépassent 10°C, vous êtes bon pour le rhume et risquez de fissurer vos vitres !

Pour une clim' fraîche

La climatisation apporte un confort indéniable quand les températures grimpent. Néanmoins, elle est gourmande en carburant ! Allumez-la uniquement quand la chaleur risque de perturber votre conduite et entretenez-la tout au long de l’année. En ville et basse vitesse, il est préférable de rouler les fenêtres ouvertes que de mettre la climatisation. Cela vous permettra de réaliser des économies de carburant.

1. Rechargez le fluide réfrigérant

Votre climatisation souffle un air tiède ? Il est probablement temps de recharger le fluide réfrigérant. Garant d’un air frais dans l’habitacle, ce gaz s’évapore de 20 % environ chaque année. En règle générale, la recharge est nécessaire tous les 2 ans, mais pensez à faire une vérification chaque printemps pour éviter les mauvaises surprises.

2. Changez le filtre d’habitacle tous les ans

Vous sentez une odeur bizarre quand vous allumez votre climatisation ? Il y a de fortes chances que cela vienne de l’humidité dans le circuit, avec tout le lot de désagréments que cela comporte : bactéries, moisissures et champignons. Changez donc le filtre d’habitacle sans tarder ! Pour savoir où il se trouve, référez-vous au manuel de votre véhicule.

3. Désinfectez le circuit

Pour éviter la prolifération des bactéries, allumez la ventilation (mais pas la climatisation !), enlevez le filtre et pulvérisez un produit bactéricide et fongicide par la grille.

 

Le saviez-vous ?

Faire fonctionner la clim’ en hiver se révèle très utile ! En effet, la mettre en route tous les 15 jours pendant 15 minutes permet de lubrifier les joints et de maintenir une bonne étanchéité du système. Cela vous permettra également de désembuer votre pare-brise.