Skip to content

Comment changer ses plaques d’immatriculation ?

Éléments primordiaux pour identifier les véhicules, les plaques d’immatriculation sont obligatoires. Certaines situations particulières nécessitent parfois qu’on en installe de nouvelles. Comment procéder à leur pose et quelles sont les astuces pour les acheter ? 

 

Installation : le faire soi-même ou le faire faire par un professionnel ?

Il est possible d’effectuer son changement de plaques soi-même. Cela ne prendra souvent que quelques minutes. Il est cependant nécessaire d’avoir quelques outils et accessoires spécifiques ainsi que d’être bricoleur. Évidemment, il est aussi possible de faire réaliser cette pose directement par un professionnel, dans un garage notamment.
Dans tous les cas, il est important de ne pas sous-estimer l’importance d’avoir des plaques correctement fixées car elles sont, d’après le Code de la Route, obligatoires et doivent être en bon état, bien visibles et inamovibles. 

 

Quel matériel faut-il avoir pour changer ses plaques d’immatriculation ?

  • Des rivets : les plaques d’immatriculation sont parfois vendues avec ce qu’on appelle des rivets, des éléments indispensables pour une fixation permanente. Il ne faut surtout pas les confondre avec les vis qui sont totalement interdites pour ce genre de montage. Comment reconnaître un rivet ? C’est simple, il s’agit d’une tige cylindrique en métal. À l’une de ses deux extrémités se trouve une section courte plus épaisse et délimitée par un anneau. On l’appelle la « tête ». C’est le rivet qui traversera la plaque et qui permettra de la fixer au véhicule par l’intermédiaire de trous préexistants.
  • Une pince à riveter : c’est la pince permettant de fixer les rivets de la plaque sur l’automobile. De nombreux modèles existent et coûtent en général une trentaine d’euros. Une fois le rivet placé à travers la plaque posée sur le véhicule (sa tête doit se trouver dans le trou et sa partie la plus fine à l’extérieur), la pince va venir exercer une pression sur lui puis sectionner la partie sortant du trou (la partie la plus fine). Elle produit alors un claquement métallique spécifique qui permet à l’utilisateur de savoir que le rivet est bien installé et qu’il est bien rompu.
  • Une perceuse avec forets : elle doit être capable de percer du métal. 
  • Une pince universelle : cette pince polyvalente permet à la fois de couper des fils et de retirer des clous à la manière d’une tenaille.
  • Un petit tournevis.
  • Un crayon (de préférence un marqueur) et un chiffon.

Comment procéder au démontage de ses anciennes plaques ?

 

Cette rubrique sera particulièrement utile si la plaque à changer est encore fixée sur le véhicule. Si plusieurs rivets retiennent encore la plaque, il est nécessaire de tous les enlever. 

  • Il peut tout d’abord être nécessaire de retirer à l’aide d’un petit tournevis les caches bombés qui recouvrent les emplacements où se trouvent les rivets de fixation sur la plaque.
  • Ensuite, plusieurs méthodes existent. L’une des plus communes consiste à utiliser une perceuse. Elle servira à percer le cœur des rivets permettant ensuite avec une pince de les retirer. 
  • Dans tous les cas, il faut faire attention à ne pas agrandir le trou prévu pour passer les rivets avec la perceuse.
  • Une fois les rivets enlevés, la plaque peut être retirée. Il faut alors essayer d’insérer les nouveaux rivets avant de procéder au montage final de la nouvelle plaque.
  • Il est aussi conseillé de nettoyer le support de la plaque avec un chiffon.

Comment procéder au montage de ses nouvelles plaques ?

 

  • Repérer les emplacements de fixation à percer sur les nouvelles plaques. Pour cela, il suffit simplement de positionner l’ancienne plaque sur la nouvelle et de marquer au crayon les emplacements des trous.
  • Percer la nouvelle plaque à l’aide d’une perceuse équipée d’un foret d’un diamètre suffisant pour permettre au rivet de traverser la plaque par la suite.
  • Placer la plaque sur le véhicule, puis faire passer les rivets à travers (la tête du rivet doit être placée dans le trou, la partie la plus fine du rivet étant la partie à l’extérieur).
  • Utiliser la pince à riveter en la positionnant sur le rivet. L’actionner (plusieurs fois seront sûrement nécessaires) jusqu'à entendre un « clac » : le rivet est en place et correctement sectionné. La plaque est alors solidement fixée.
  • Procéder de la même manière pour les autres rivets, et pour la seconde plaque si besoin.

 

 

Tout savoir sur l’achat de plaques d’immatriculation

  • L’achat : les plaques d’immatriculation peuvent être achetées de deux façons différentes : dans un commerce spécialisé (concessionnaire, garage…) ou en ligne, sur une plateforme dédiée. Il est important de garder en tête que les plaques d’immatriculation en France ne peuvent être produites que par des spécialistes agréés. Il faudra donc bien veiller à ce que le vendeur fabrique et distribue des modèles reconnus officiellement. 
  • Les prix : ils varient de 10 à 50 euros en moyenne par plaque d’immatriculation. Il peut d’ailleurs être judicieux de comparer les prix proposés avant de se décider, tout en sachant que les prix en ligne sont souvent un peu plus bas que ceux proposés chez un concessionnaire.
  • La carte grise du véhicule : dans tous les cas, elle sera nécessaire. Il sera évidemment très important de bien vérifier qu’on a communiqué la bonne série de chiffres et de lettres pour éviter de se retrouver avec une plaque non utilisable. Il est à noter que certains sites se sont spécialisés dans le renouvellement de sa carte grise et de sa plaque d’immatriculation : deux démarches en une. 
  • Les délais : si on se rend dans un garage, la fabrication peut ne durer que quelques minutes. En ligne, le délai de livraison rendra l’achat forcément moins immédiat, mais il ne sera pas nécessaire de se déplacer. Certains sites proposent d’ailleurs des livraisons express en 24 heures.
  • La personnalisation : en ligne, les possibilités de personnalisation sont en général plus importantes : choix des matériaux (plastique, plexiglass, aluminium…), choix des finitions, choix du logo de sa région… Des lots de rivets et des kits incluant rivets et pince à riveter seront également peut-être proposés pendant le processus d’achat, ce qui peut simplifier le montage des nouvelles plaques.

À quelles occasions faut-il changer ses plaques d’immatriculation ?

Il est nécessaire de changer la plaque d’immatriculation de son véhicule si les informations qu’elle présente ne sont plus lisibles correctement. Il faut donc procéder à un renouvellement (même numéro d’immatriculation mais nouvelle plaque). 

Soumises aux intempéries et, parfois, à des chocs, il est bon de procéder également de temps en temps à une petite vérification de ses plaques. Si l’une des plaques est mal fixée, il faudra simplement replacer correctement ses rivets pour éviter qu’elle ne se détache totalement.

 

 

  • Dans le cas des nouvelles plaques (utilisant le format type AA-123-BB) : le numéro est déterminé à vie. Il n’est donc pas nécessaire de commander une nouvelle plaque lorsqu’on change de département, de région ou que le véhicule change de propriétaire.
  • Dans le cas d’une immatriculation faite avec l’ancien système (utilisant le format type 1234 AA 00) : il est nécessaire d’effectuer un changement de plaque lorsque il y a un changement sur le Certificat d’Immatriculation (carte grise). C’est systématiquement le cas lors d’un déménagement (changement de région), d’une revente, d’un vol, de la perte du véhicule ou d’un changement de titulaire. Le changement de plaque doit être effectué très rapidement après réception de la nouvelle carte grise (48 h maximum).

Les plaques du véhicule devront également être changées dans le cadre d’une usurpation de votre numéro d’immatriculation : une personne conduit un véhicule avec une plaque dont les informations sont identiques à la vôtre. Comment s’en rendre compte ? La réception d’une contravention pour une faute ou un délit que vous n’avez pas commis. Il est alors nécessaire de porter plainte et de contester la contravention, demander un nouveau Certificat d’Immatriculation et également de nouvelles plaques.

 

 

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.