Comment rouler à moto en hiver ?

Pluie, froid, buée sur la visière… Les conditions difficiles ne manquent pas en hiver pour décourager plus d’un motard. Quelles solutions existent pour réduire les risques de rouler à moto en hiver, tout en étant bien au chaud ?

COMMENT ADAPTER VOTRE CONDUITE À MOTO PENDANT L’HIVER ?

Souplesse, prudence et raison sont les maîtres mots de la conduite en hiver. Pensez à regarder la météo avant de prendre la route. Ne prenez pas de risques inutiles. Dès l’apparition des premiers flocons, reportez votre trajet ou choisissez un autre moyen de transport. Ce que vous voyez dehors avant votre départ n’est peut être pas représentatif des conditions que vous trouverez sur l’ensemble de votre trajet.

Si la météo vous laisse un peu de répit, voici quelques bons conseils à suivre pour la conduite en hiver :

  • réduisez votre vitesse, d’autant plus à l’approche des virages ;
  • maintenez la moto la plus droite possible dans les virages ;
  • augmentez les distances de sécurité ;
  • accélérez progressivement ;
  • anticipez les freinages en utilisant le plus possible le frein moteur (attention à bien réduire les régimes moteur avant de rétrograder pour éviter le phénomène de dribble de la roue arrière) ;
  • évitez les routes pavées ou abîmées ;
  • plus encore que d’habitude, ne roulez pas sur les bandes blanches ou les bouches d’égout.

 

EQUIPEMENT MOTARDS : LUTTER CONTRE LE FROID ET L’HUMIDITÉ

Le froid hivernal doit être pris au sérieux. Il peut rapidement nuire à votre conduite et donc à votre sécurité si vous vous protégez mal. Choisissez les équipements adéquats en privilégiant l’isolation plutôt que la superposition de vêtements qui seront vite inconfortables :

  • pour votre corps : des sous-vêtements qui absorbent la transpiration (en synthétiques), un pull pour conserver la chaleur et enfin : blouson/veste et pantalon coupe-vent et étanches. N’hésitez pas à entretenir régulièrement ces derniers en appliquant un produit imperméabilisant.
  • pour votre tête : un tour de cou ou une cagoule conçue spécialement pour les motards.
  • pour vos pieds et vos mains : bottes et gants spécialement conçus pour l’hiver Leur étanchéité est primordiale. Pour les gants, vérifiez que l’extérieur a reçu un traitement déperlant. Pour encore plus de confort, il existe des gants chauffants à brancher soit sur des batteries autonomes, soit sur une prise 12V sur la moto.

 

L'isolation en priorité

Pour minimiser l’impact du froid, préparez-vous correctement avant de prendre la route : les zips doivent être remontées et les gants, si possible à double-manchons, placés en-dessous et au-dessus de la manche de votre veste.

DES ACCESSOIRES DEUX-ROUES SPÉCIAUX POUR L’HIVER

Comme les équipements, certains accessoires vous aideront à passer l’hiver au chaud, même sur votre moto ou votre scooter :

  • le tablier, utile lors de vos déplacements mais aussi pour protéger le deux-roues à l’arrêt ;
  • le pare-mains, qui limitera le vent glacial et la pluie sur vos mains ;
  • la bulle haute ;
  • les selles et poignées chauffantes ;
  • les pneus aux sculptures profondes. Il n’existe pas de pneus hiver pour les motos, comme c’est le cas pour les voitures (sauf des pneus à clous, réservés à la compétition) ;
  • le film antibuée, à équiper sur la visière de votre casque (intégral bien sûr !).