Été : comment lutter contre la chaleur à moto ?

Il fait beau, il fait chaud, vous iriez bien faire un tour à moto. Mais pas question de sortir en tee-shirt, short et tongs ! Même en été, les équipements de sécurité sont indispensables. Il existe cependant quelques astuces pour rouler protégé et aéré. 

UN BLOUSON VENTILÉ

Pour ne pas fondre sur votre moto quand les températures grimpent, rangez votre beau blouson noir et préférez les couleurs claires qui n’absorberont pas la chaleur. Sachez, ensuite, que plusieurs types d’équipements existent pour laisser passer l’air :

  • les blousons de mi-saison avec doublure thermique amovible ;
  • les cuirs ou textiles perforés (de type mesh) ;
  • les vestes comportant des zips d’aération.

Dans tous les cas, veillez à ce que votre blouson soit homologué CE et à intégrer une protection dorsale pour protéger votre colonne vertébrale. Enfin, évitez le nylon et le polyamide qui favorisent la transpiration et fondent rapidement au contact de l’asphalte lors des chutes.

UN PANTALON RESPIRANT

Comme pour les blousons, il existe des pantalons de moto conjuguant sécurité et ventilation. Vous pouvez trouver des modèles composés d’une matière résistante comme le cuir ou le Cordura (tissu à la texture rugueuse à la fois résistant à l’abrasion et respirant) et d’empiècements de type mesh favorisant la circulation de l’air. N’oubliez pas les protections au niveau des hanches, des genoux et des tibias !

DES GANTS PERFORÉS

À moto, les gants ne sont pas réservés à la période hivernale ! Même lorsque les beaux jours arrivent, ils sont indispensables pour protéger des brûlures en cas de chute. Toutefois, pour ne pas avoir les mains suantes et glissantes, enfilez des gants aérés, par exemple en cuir perforé sur le dos de la main et entre les doigts.

ET AUX PIEDS ?

L’idée de sentir vos pieds qui macèrent dans vos bottes n’est guère réjouissante. Mais, même sous des températures caniculaires, ce n’est pas une raison pour monter sur votre moto en tongs ! Choisissez des chaussures montantes comportant des zones de ventilation. Les baskets peuvent être envisagées, à condition qu’elles tiennent bien la cheville et intègrent des renforts de protection au niveau des articulations. 

LES BONS RÉFLEXES SUR LA ROUTE

Quand vous circulez à moto sous de fortes chaleurs, pensez à :

  • boire beaucoup d’eau pour ne pas vous déshydrater (vous pouvez vous équiper d’un sac-réservoir d’eau comportant une paille à placer dans votre casque) ;
  • placer votre moto à l’ombre lors des arrêts afin d’éviter une selle bouillante ;
  • surveiller votre moteur et le niveau de liquide de refroidissement ;
  • vérifier la pression de vos pneus pour une meilleure adhérence et faire attention aux risques de glissades causées par le goudron qui fond ;
  • rouler plutôt le matin ou le soir et éviter les heures les plus chaudes en cas de canicule.

 

LE BON CASQUE POUR SUPPORTER LA CHALEUR À MOTO

Bien que le casque jet (sans mentonnière) laisse passer plus d’air et soit donc tentant en été, il est recommandé de privilégier le casque intégral pour une protection maximale du visage… Et des coups de soleil ! Choisissez un modèle doté d’aérations ou, éventuellement, un casque avec une mentonnière amovible que vous pourrez ouvrir en cas de chaleur insoutenable, à faible vitesse. Bien entendu, il doit toujours être homologué ECE.