Panne d‘essence en voiture : comment la gérer ?

Par manque d’attention, votre voiture vient de tomber en panne d’essence ou de gazole... Une situation désagréable mais que vous pouvez résoudre facilement. Voici nos conseils.

Voyant d’alerte allumé, moteur qui « broute » à chaque tentative de démarrage… Pas de doute, vous êtes en panne de carburant. Pour ne pas avoir réagi assez vite, vous voici coincé sur le bord de la route.

VOITURE EN PANNE : LES PREMIERS RÉFLEXES À AVOIR

Comme pour n’importe quelle panne automobile, vous devez d’abord sécuriser la zone où vous avez stoppé votre voiture (sauf si, par chance, elle est parfaitement rangée). Enclenchez les feux de détresse, puis, à l’arrêt, enfilez le gilet jaune avant de sortir de l’habitacle. Faites descendre les passagers éventuels puis positionnez le triangle sur la chaussée à au moins 30 mètres de votre véhicule.

 

PANNE D’ESSENCE SUR AUTOROUTE : DES PRÉCAUTIONS À PRENDRE

Si le triangle est obligatoire sur la plupart des routes, ne prenez pas de risque inconsidéré sur voie rapide car vous vous mettriez en danger (et les autres usagers également). Si vous ne pouvez pas atteindre de zone protégée, arrêtez le véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence et équipez-vous du gilet. Sortez par la porte de droite et passez derrière la glissière de sécurité, à droite de la chaussée. Téléphonez ensuite au 112, sur votre mobile ou à la borne la plus proche.

PANNE DE CARBURANT : ADAPTEZ-VOUS À LA SITUATION

Votre réaction face à la panne d’essence dépendra forcément du contexte. Si vous êtes à proximité d’une station-service, vous pouvez pousser le véhicule, à condition d’être accompagné (l’un pousse, l’autre conduit). Si vous êtes isolé, composez le numéro d’appel d’urgence (112) ou contactez votre compagnie d’assurance. Si l’assistance est prévue, vous pourrez bénéficier de leur intervention.
 
À l’avenir, sachez que faire le plein régulièrement, avant d’arriver « dans le rouge », est fortement conseillé. Cela vous évitera d’encrasser le moteur avec les dépôts que l’on retrouve généralement en fin de réservoir.

 

Bidons de carburant : que dit la loi ?

Afin de réaliser l’appoint de carburant en cas de panne, il peut être tentant de transporter un bidon d’essence ou de diesel, juste au cas où… Mais cette pratique est très réglementée. Pour des raisons de sécurité, il est interdit d’utiliser un jerricane non homologué par l’ADR (Accord pour le transport des marchandises dangereuses par la route) et d’une contenance supérieure à 60 litres. Un aménagement spécifique doit être prévu dans le coffre, ainsi qu’un extincteur adapté…