Erreur de carburant : que faire ?

Un moment d’inattention, un véhicule neuf que l’on ne connaît pas bien, ou une étourderie est vite arrivée. Se tromper de carburant à la station-service est une erreur fréquente qui peut rapidement devenir problématique et nuire au bon fonctionnement de votre véhicule. Comment réagir si vous remplissez votre réservoir avec de l’essence à la place du Diesel, ou inversement ? Retrouvez tous les conseils pour savoir quoi faire en cas d’erreur de carburant, avec Total.fr

Erreur de carburant : comment réagir ?

En cas d’erreur de carburant, si vous vous rendez compte de cette étourderie à la pompe, ne démarrez surtout pas votre moteur. À l’arrêt, moteur coupé, cette erreur peut encore rester minime. Même pour déplacer votre véhicule sur une place de stationnement proche, il est impératif de ne pas redémarrer votre moteur. Vous éviterez ainsi que le mauvais carburant soit pompé du réservoir jusqu’au moteur, qu’il n’endommage sérieusement votre véhicule et n’entraîne de coûteuses réparations.

En cas d’erreur, prévenez le responsable de la station-service. Cette dernière possède peut-être les équipements nécessaires pour procéder à une vidange du réservoir. Cela vous coûtera, en moyenne, le prix d’un plein et une à deux heures de main-d’œuvre. Si la station-service n’est pas équipée, il est préférable de prévenir immédiatement un dépanneur qui évaluera les dégâts et pourra prendre en charge votre véhicule.

De l’essence à la place du Diesel

Remplir le réservoir avec de l’essence à la place du Diesel reste l’erreur de carburant la plus fréquente. Un impair qui peut être lourd de conséquences pour votre véhicule puisque l’essence et ses effets nettoyants détruisent notamment la couche protectrice permettant au système d’injection Diesel de fonctionner correctement.

Il existe un taux maximal d’essence admis dans un véhicule Diesel. Il est de :

  • 15 % l’hiver ;
  • 10 % tout le reste de l’année ;
  • 3 % pour les nouveaux Diesel à rampe commune ou common rail (TDI, CDI, HDI, DCi, CRDI, etc.).

Sous ce seuil, malgré l’erreur de carburant, votre véhicule doit pouvoir rouler sans trop de risques. Il est conseillé de monter en régime avec douceur afin de compenser la perte de lubrification, et de faire le plein de Diesel le plus rapidement possible afin de diminuer la quantité d’essence et ses effets.

Si vous entendez des bruits anormaux provenant du moteur, ou si vous avez rempli le réservoir au-delà du taux maximal, ne prenez aucun risque : coupez le moteur et prévenez un dépanneur. Une vidange sera nécessaire pour ne pas endommager davantage votre voiture.

Du Diesel à la place de l’essence

Cette erreur de carburant a des effets moins néfastes que de mettre de l’essence à la place du Diesel. Mais elle doit, bien évidemment, être évitée au maximum. Le taux maximal de Diesel admis dans un véhicule essence est de 10 %. Sous ce seuil, il est possible que votre véhicule produise un peu de fumée et que vous ressentiez des à-coups en roulant. Quel que soit le taux, il est conseillé de faire appel à un garagiste qui réalisera une vidange du réservoir.

Bon à savoir 

Il est impossible de mettre du Diesel dans une voiture essence catalysée. La raison est simple : le pistolet de distribution du Diesel est d’un diamètre supérieur à celui de l’entrée du réservoir.

Les autres erreurs de carburants

Parmi les autres erreurs de carburant fréquentes, il arrive que certains automobilistes remplissent le réservoir de leur vieille voiture avec du Sans-Plomb 95. Dans ce cas de figure, il est conseillé de rapidement faire l’appoint avec du Sans-Plomb 98. Vous devriez pouvoir rouler sans problème. Toutefois, le temps que le Sans-Plomb 95 soit totalement évacué, il est probable que votre véhicule émette de légers bruits, des petits cliquetis, en roulant.