Skip to content

Pour les trajets en voiture avec bébé, il est indispensable de s’équiper d’un bon siège auto, obligatoire pour les enfants de moins de 10 ans. Mais avec les nombreux modèles proposés sur le marché, l’achat peut devenir un véritable casse-tête pour les parents. Comment bien choisir le siège auto de bébé ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Nos conseils pour faire le bon choix.

Quel groupe de sièges auto choisir ?

Afin d’assurer une sécurité optimale à votre enfant, son siège auto doit être adapté à son âge, sa taille et son poids. C’est le premier critère de choix. 
D’abord, vérifiez bien que le siège auto soit homologué et qu’il comporte la mention de la norme R129 ou de la norme R44. 

Les groupes de sièges auto selon la norme R129

L’homologation R129, appelée aussi I-Size, est la plus récente. Elle classe les sièges auto selon la taille de l’enfant.
 

  Taille de l'enfant Caractéristiques
Les coques De 40/45 cm à 75/87 cm Toujours dos à la route et poids maximum fixé à 12/13 kg
Les sièges 2ème âge De 61/76 cm à 105 cm Avec harnais ou bouclier, dos ou face route et poids maximum variable de 18 à 23 kg
Les rehausseurs Entre 100 et 105 cm Avec dossier

 

Les groupes de sièges auto selon la norme R44

L’homologation R44, plus précisément ECE R44/04, classe quant à elle les sièges auto selon le poids de l’enfant.
 

  Poids de l'enfant Caractéristiques
Groupe 0 De 0 à 10 kg Surtout des nacelles, mais quelques coques existent
Groupe 0+ De 0 à 13 kg Siège naissance toujours dos à la route
Groupe 1 De 9 à 18 kg Avec harnais ou bouclier, dos ou face route
Groupe 2 De 15 à 25 kg Rehausseurs avec dossier et quelques sièges dos route
Groupe 3 De 22 à 36 kg Rehausseurs avec ou sans dossier

 

A noter qu’il est vivement conseillé de laisser votre enfant dos à la route le plus longtemps possible, cette position réduisant le risque de blessures graves.

 

 

Quelles différences entre les deux normes de sièges auto ?

D’abord, sachez que les deux normes sont actuelles et réglementaires. La norme R129, la plus récente, a cependant apporté quelques changements par rapport à la norme R44 déjà existante :

  • Le dos à la route est obligatoire jusqu’à 15 mois minimum 
  • Pas d’attache avec ceinture mais avec le système de fixation appelé Isofix
  • Test obligatoire des sièges en choc latéral (plus seulement frontal)
  • Classement des sièges auto par taille (et non par poids)

 

Bon à savoir 
Dans les deux normes, il existe des sièges évolutifs qui regroupent plusieurs tranches de tailles ou de poids mais ils sont déconseillés car moins sécuritaires. Aussi, évitez les sièges auto d’occasion, ils peuvent avoir subi des accidents et leur système peut avoir été endommagé sans que cela soit visible à l’œil nu. 

 

 

Quel système d’attache choisir pour un siège auto ?

Le système de fixation constitue le second critère de choix pour bien choisir son siège auto. Il peut s’attacher de deux manières dans votre véhicule : 
 

  • Avec le système Isofix
    Ce système est devenu obligatoire sur tous les véhicules neufs depuis 2011. Si vous possédez une voiture ancienne, il est donc possible qu’elle n’en soit pas équipée. Pensez à vérifier avant de vous lancer dans l’achat d’un siège auto bébé Isofix. Très simple d’utilisation, cette fixation réduit les erreurs lors de l’installation du siège auto. Il s’agit de deux anneaux métalliques au niveau de la banquette arrière du véhicule, entre l’assise et le dossier. Le siège auto s’accroche facilement à l’aide de ses deux pinces qui viennent se fixer sur les deux crochets Isofix. Afin que le siège auto ne bascule pas vers l’avant, les nouveaux systèmes Isofix sont complétés par un troisième point d’ancrage : soit une sangle haute, soit une jambe de force.
     
  • Avec la ceinture de sécurité
    L’attache de votre siège auto avec la ceinture de sécurité est moins sûre que l’Isofix car il y a plus de risques de mauvaise installation, mais si le siège auto est bien ceinturé, c’est tout aussi sûr pour votre enfant. Il faut simplement veiller à passer la ceinture dans tous les emplacements du siège auto prévus à cet effet et garder la ceinture bien tendue et non tournée. En prenant le temps de lire la notice et de bien l’installer, un siège auto avec ceinture peut être sécuritaire aussi.

 

Le saviez-vous ?
Le prix des sièges auto varie en fonction du système d’attache et de la marque, la fixation Isofix étant généralement plus chère. Certains sièges auto dernier cri peuvent avoir un coût avoisinant les 500 €, mais il est possible de s’équiper avec des dispositifs de qualité à des prix plus raisonnables.

 

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.