Skip to content

Conduire une voiture automatique : ce qu’il faut savoir

Les boîtes de vitesses automatiques séduisent de plus en plus d’adeptes. Aujourd’hui en France, plus d’un tiers des voitures neuves sont équipées de ce dispositif. Mais comment bien conduire une voiture automatique ? Quelles sont les différences avec une boîte manuelle ? Tout ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce qu’une boîte automatique ?

La boîte de vitesses automatique se démocratise en France, même si l’on est encore loin du Japon ou des Etats-Unis, où les voitures en sont quasi toutes équipées. Le mécanisme est différent de celui des boîtes de vitesses manuelles. 

Les différences entre la boîte automatique et la boîte manuelle

Par rapport à la boîte de vitesses manuelle, la technologie de la boîte automatique apporte trois changements majeurs : 

  • Plus besoin d’embrayage, seulement deux pédales suffisent. Il ne reste que le frein et l’accélérateur à gérer
  • Plus besoin de passer les vitesses avec le levier, la boîte automatique s’occupe de le faire elle-même en fonction de la pression exercée sur l’accélérateur
  • Le levier de vitesse affiche dorénavant des lettres : P R N et D.

La signification des lettres sur une boîte automatique

Les lettres sont des abréviations de l’anglais et correspondent à des fonctions différentes.

  • P : « Parking », lorsque la voiture est à l’arrêt et que vous souhaitez sortir. La transmission est interrompue, les roues sont bloquées
  • R : « Reverse », pour signifier la marche arrière
  • N : « Neutral », pour le point mort. A utiliser en cas d’arrêt court avec le frein à main car les roues restent débloquées
  • D : « Drive », pour faire démarrer la voiture et la faire rouler en marche avant. A noter que si le levier est en position D et que vous lâchez le frein, le véhicule avance tout seul.

 

 

Boîte automatique : le mode d’emploi

La boîte de vitesses automatique modifie considérablement les habitudes et les réflexes du conducteur. La nouvelle règle de conduite primordiale à suivre, c’est d’oublier et de laisser de côté le pied gauche. Dorénavant, avec la boîte automatique, il ne faut utiliser que le pied droit pour passer d’une pédale à l’autre.

  • Démarrer

Afin d’allumer le moteur, le levier de vitesses doit absolument être en position P (parking) ou N (neutre). Abaissez à fond la pédale de frein et faites démarrer la voiture en insérant la clé ou en appuyant sur le bouton de démarrage. Ensuite, avec le pied toujours sur le frein, déplacez le levier de vitesses sur D (marche avant) pour avancer ou R (marche arrière) pour reculer. Lorsque le frein à main est bien désactivé, relevez progressivement votre pied de la pédale de frein. Le véhicule devrait avancer lentement (ou reculer s’il est sur R). A vous, ensuite, d’appuyer sur l’accélérateur pour ajuster votre conduite.

  • Sur la route

C’est l’un des avantages majeurs de la boîte de vitesses automatique : sur la route, plus besoin de vous soucier du passage des vitesses, le véhicule gère cela tout seul. De quoi être plus attentif à la circulation et mieux maintenir le volant. Sachez également qu’une voiture automatique exige un freinage beaucoup plus important que les voitures avec boîte manuelle. N’hésitez donc pas à freiner avec insistance quand la situation l’oblige.

 

 

  • S’arrêter

Lorsque votre trajet est terminé et que le véhicule est à l’arrêt, laissez votre pied sur le frein, déplacer le levier sur P pour bloquer les roues puis coupez le contact avant de sortir de la voiture.

  • En cas de routes enneigées et/ou de pentes raides

Certaines boîtes automatiques vous permettent de choisir le premier ou le deuxième rapport (les chiffres 1 et 2 s’ajoutent alors aux lettres P, R, N et D). En cas de pente raide, il peut être utile de ne sélectionner que la première vitesse. Aussi, lorsque vous conduisez sur des routes enneigées ou verglacées, il est conseillé de passer à la vitesse 2 afin d’utiliser le frein moteur et d’éviter à vos roues de glisser sur la chaussée. Certaines voitures automatiques sont équipées d’un mode hiver (« Winter ») dédié à ce type de situations.

 

Le saviez-vous ?
Si vous possédez un permis B classique (boîte manuelle), vous pouvez conduire des voitures automatiques et manuelles. Par contre, si vous avez un permis véhicule automatique (Permis B à Embrayage Automatique – BEA), vous pouvez conduire uniquement des voitures à boîte automatique. A noter également que le coût du permis BEA est moins élevé que le permis B classique, mais que les voitures automatiques sont plus chères.

 

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.