Le coavionnage gagne du terrain

Créée en 2015, la plateforme de coavionnage Wingly, sorte de BlaBlaCar des airs, connaît une croissance importante. Ses chiffres sont multipliés par trois ou quatre chaque année, avec 10 000 vols enregistrés en 2018. Total, qui soutient les projets innovants dans le monde de l’aviation, est partenaire de cette entreprise. L’objectif : démocratiser l’accès à l’aviation privée et encourager l’économie collaborative.

Coavionnage : une nouvelle idée du vol

Le coavionnage fonctionne sur le même principe que le covoiturage. Ici, la voiture est remplacée par un avion léger, conduit par un pilote non professionnel qui fait partager son moyen de transport à quelques passagers. Le but est soit de se rendre d’un point à un autre, soit de survoler une région pour en découvrir le paysage et le patrimoine. « Nous voulions casser ce cliché que l’aviation privée est réservée à une élite, explique Emeric de Waziers, co-fondateur de Wingly. En misant sur les volumes, c’est-à-dire sur un grand nombre de vols, les prix deviennent accessibles à tous. » A partir de 30 € par personne, il est désormais possible de s’offrir un baptême de l’air près de chez soi ou bien d’aller passer un week-end à Deauville ou sur l’île de Ré. « Le seul frein que nous rencontrons, c’est le climat. Si le temps est mauvais, l’avion restera au sol. Il est donc difficile, pour l’instant, d’avoir recours au coavionnage pour se rendre à une réunion ou un événement important. »

Profiter des tendances qui décollent dans l’aviation

Avec cette plateforme, les fondateurs ont l’ambition « d’éduquer le marché ». Au regard des nouveautés et innovations du secteur de l’aviation, ils ont bon espoir de voir le coavionnage se généraliser. « Pour l’instant, c’est une pratique répandue chez les pilotes, mais qui reste confidentielle auprès du grand public. » Avec l’essor de nouveaux modes de propulsion (électricité, hydrogène, etc.), l’avion va devenir un mode de transport plus responsable et moins cher sur le long terme. D’autant que la plateforme permet d’optimiser les trajets et de mutualiser les coûts. En partageant un vol, on réduit l’impact environnemental de son voyage. « L’utilisation d’internet va également dans le sens de la démocratisation de l’aviation privée : en quelques clics, on peut désormais réserver un vol, là où il fallait avant passer par un courtier dont les prix n’étaient pas forcément transparents. »

Total et Wingly, un partenariat au service de l’aviation

Depuis 2017, Total a choisi de soutenir Wingly. Le Groupe participe aux événements organisés par la plateforme de coavionnage et mène de actions de visibilité. « C’est un gage de qualité pour nous que d’être le partenaire d’acteurs majeurs de l’aviation. Nous gagnons ainsi en crédibilité auprès des pilotes comme des passagers, et nous bénéficions de l’image très respectée de Total dans ce secteur ».

En chiffres

  • 10 000 vols par an
  • 300 000 membres
  • 15 000 pilotes
  • 3 000 villes desservies
  • 2016 : ouverture du service en Allemagne
  • 2017 : la plateforme est disponible au Royaume-Uni

VOIR AUSSI :