Aude Lemordant, voltigeuse du ciel

Sacrée deux fois championne du monde de voltige aérienne (en 2013 et 2015), Aude Lemordant remet cette année son titre en jeu aux WAC (World Aerobatic Championships) de Châteauroux, qui auront lieu du 20 au 31 août prochains. Un défi pour cette pilote passionnée, de retour après deux ans de pause.

WAC 2019 : une compétition de très haut niveau

C’est sous les couleurs de la France qu’Aude Lemordant va tenter de remporter un nouveau titre de championne du monde de voltige aérienne. De retour dans la compétition après s’être accordée deux ans hors des terrains pour s’occuper de sa petite fille, elle sait que le challenge est de taille. « Le niveau technique a fortement progressé. En voltige aérienne, l’erreur ne pardonne pas. C’est pour cela que nous nous entraînons dès le mois d’avril avec l’équipe de France. » Les pilotes tricolores sillonnent la France pour des sessions de stage encadrées par l’entraîneur officiel, Patrick Paris. A raison de 2 vols par jour pendant une semaine toutes les 3 semaines, ils répètent inlassablement les figures et les compositions pour être prêts le jour J, même lorsque la température sur le tarmac avoisine les 45°C. Aude Lemordant s’entraîne également près de chez elle, à Dijon. « J’aime bien varier les personnes qui m’accompagnent au sol. Cela me permet d’avoir des avis différents en fonction des sensibilités (esthétiques, techniques, etc.) et d’ajuster ensuite mes figures. » Elle suit aussi des séances de coaching au CREPS de Dijon-Bourgogne, où elle est suivie par un préparateur physique et un préparateur mental.

Pilote un jour, pilote toujours !

Aude Lemordant espère retrouver son niveau technique de 2015, après son absence du circuit. Car elle sait qu’il lui faudra batailler dur pour remporter le titre. « Et même si je ne gagne pas, je suis contente de participer. La compétition force à se dépasser. On ne peut pas rester sur ses acquis, il faut toujours se remettre en question. C’est ce qui m’intéresse. » Perfectionniste, la voltigeuse cherche en permanence à s’améliorer. Celle dont le métier est d’être pilote de ligne chez Air France reconnaît sa chance. « Mon entreprise me soutient dans ma passion. Pendant la saison de vol (avril à septembre), elle me permet d’aménager mon planning afin de m’entraîner. Je suis très reconnaissante ! »

La voltige aérienne, une histoire d’amour

Attirée par le monde de l’aviation depuis son plus jeune âge, Aude Lemordant a trouvé dans la voltige aérienne une réponse à ses passions. « J’aime à la fois voler et faire du sport. La voltige combine ces deux aspects. C’est du pilotage à l’état pur, qui demande une condition physique très poussée. » A ses côtés depuis de nombreuses années, Total la soutient dans sa passion. « Avoir l’appui d’un groupe comme Total, c’est très important pour moi. Total fait partie de l’histoire de l’aviation et bénéficie d’une légitimité reconnue dans ce milieu. Je suis très fière de leur investissement à mes côtés. » D’autant qu’Aude Lemordant se sent réellement accompagnée. « Ce n’est pas simplement du sponsoring. Il y a une équipe derrière qui m’encourage. La dimension très humaine de ce partenariat me plaît énormément. » On croise les doigts pour les WAC 2019 !

VOIR AUSSI :