Skip to content

L’habitat durable : une solution d’avenir pour moins consommer et moins polluer ?

Si le secteur des transports est un domaine dans lequel il reste beaucoup à faire pour réduire son impact environnemental, le bâtiment n’est pas en reste. En effet, ce secteur est le plus énergivore avec 45 % de l’énergie finale consommée*. Autre chiffre important : il est à l’origine de 27 % des émissions de gaz à effet de serre en France. Repenser l’habitat et privilégier les constructions durables est une solution pour diminuer ces chiffres.

 

Pourquoi repenser l’habitation est-il important ?

Faire des économies d’énergie dans le domaine du bâtiment est indispensable. Cela s’inscrit dans la démarche de transition énergétique voulue par le Gouvernement français.

Vivre dans un habitat durable est un choix. D’une part, c’est s’engager pour protéger l’environnement en favorisant des solutions techniques et technologiques innovantes qui :

  • réduisent les besoins énergétiques du logement ;
  • diminuent les émissions de polluants ;
  • respectent le paysage environnant.

D’autre part, c’est pouvoir financer un surcoût à la construction pour ensuite voir la réduction de sa facture d’énergie et ainsi faire des économies au quotidien.

 

 

Quelles solutions pour combiner habitat et transition énergétique ?

Il existe différents types de constructions permettant de réduire la consommation énergétique des occupants et les émissions de gaz à effet de serre. Une habitation durable privilégie : une écoconstruction des bâtiments, l’efficacité énergétique et le recours prioritaire aux énergies renouvelables.

Les bâtiments basse consommation (BBC)

Un bâtiment basse consommation fait référence à un label qui certifie un certain niveau de performance énergétique. Ce niveau préconise une consommation primaire de 50 kWh/m²/an. Pour atteindre ce niveau d’exigence, il est impératif que l’isolation thermique du bâtiment soit particulièrement renforcée, tout comme l’étanchéité à l’air.

La maison à énergie positive

Aussi appelée maison BEPOS, cette construction est optimisée grâce à une orientation qui permet de bénéficier de la chaleur des rayons du soleil. Elle est pensée avec de grandes ouvertures au vitrage isolant. De plus, elle doit être dotée d’une isolation thermique renforcée et d’un système permettant de produire sa propre énergie. Une maison à énergie positive est une maison qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

La maison passive

Ce type d’habitat a la particularité de consommer très peu d’énergie. D’une part, une maison passive est pensée pour réduire ses dépenses énergétiques (orientation des ouvertures pensée en amont, absence de ponts thermiques, etc.). D’autre part, elle recycle l’énergie produite pour garantir une température ambiante agréable, été comme hiver. Pour qu’elle soit considérée comme passive, une habitation doit répondre à certaines exigences. Une maison d’une surface de 100 m² doit par exemple avoir des besoins inférieurs à 15 kWh/m²/an en matière de chauffage.

 

 

Qu’en est-il de la rénovation énergétique ?

Il est possible de rendre son logement plus respectueux de l’environnement en réalisant des travaux de rénovation énergétique. C’est ce que souhaite encourager le Gouvernement à travers son plan de rénovation énergétique des bâtiments. Présenté le 24 novembre 2017, il vise à atteindre l’objectif de neutralité carbone d’ici à 2050. Avant de vous lancer dans un projet de ce type, faites réaliser un bilan énergétique. Les résultats vont vous permettre de cibler précisément sur quoi jouer pour rendre votre logement plus vert.

Quels travaux ?

En matière de travaux, il est possible d’engager différentes actions. Parmi les principales :

  • l’isolation du plafond, des murs, du sol ;
  • les ouvertures ;
  • la ventilation ;
  • le système de chauffage et d’eau chaude ;
  • les dispositifs de soutien aux énergies renouvelables.

Les aides financières

Sachez qu’il existe différentes aides pouvant vous être accordées pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Les conditions d’attribution et les montants diffèrent selon l’aide. Parmi les dispositifs existants, on trouve par exemple la prime énergie, le crédit d’impôt ou le prêt à taux zéro.

 

* Source : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/renovation-energetique-des-batiments-lancement-campagne-mobilisation-faire

 

Bénéficiez de l’aide Total mon énergie tout compris pour effectuer vos travaux de rénovation énergétique et réduire votre facture.

Accéder au simulateur

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.