Skip to content

Aide à la rénovation énergétique : les principaux dispositifs de l’État

aide renovation energetique
aide renovation energetique

Réduire la consommation d’énergie fait partie des priorités de l’État via la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Le Gouvernement a donc mis en place de nombreux moyens pour inciter aux travaux de rénovation énergétique. Focus sur les principaux dispositifs à connaître.

MaPrimeRénov’ et le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Proposée depuis le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ est la nouvelle aide de l’État vouée, à terme, à remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), cette prime se met en place au fur et à mesure jusqu’en 2021. Elle est destinée aux ménages aux ressources modestes et très modestes, son montant pouvant aller jusqu’à 10 000 € de prime pour les travaux de rénovation énergétique les plus importants. 
Pour en bénéficier, il faut être propriétaire et occupant de son logement à titre de résidence principale, achevé depuis plus de deux ans. Parmi les financements proposés par MaPrimeRénov’, on peut citer les travaux d’isolation, le chauffage, la ventilation ou encore l’audit énergétique d’une maison ou d’un appartement. Tous ces travaux doivent avoir été confiés à des sociétés labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement).

Le CITE, quant à lui, est maintenu de façon transitoire jusqu’au 31 décembre 2020, sous la forme d’un crédit d’impôt forfaitaire. Il vient en aide aux autres ménages « intermédiaires », dont les ressources sont supérieures à celles des bénéficiaires de MaPrimeRénov’.

 

 

Les Certificats d’économies d’énergie

Créé en 2006, le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE) incite les vendeurs d’énergie (électricité, gaz, GPL, fioul domestique, carburants automobiles) à promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès des consommateurs. Par le biais des opérations « Coup de pouce isolation » et « Coup de pouce chauffage », les ménages peuvent recevoir une prime afin de financer, entre autres, l’isolation des combles ou le remplacement d’un chauffage peu efficace.

Total s’engage dans ce dispositif en proposant de financer plus de 50 % du montant de vos travaux de rénovation énergétique. Versée en euros et non en bon d’achat, cette aide est accessible à tous, que vous soyez client Total ou non, et cumulable avec d’autres dispositifs. 

Pour en bénéficier, rien de plus simple : rendez-vous sur le site lenergietoutcompris.fr. Réalisez d’abord une simulation pour connaître le montant de votre prime et validez votre demande en quelques clics. Lorsque vous aurez effectué vos travaux via une entreprise reconnue RGE, il ne restera plus qu’à envoyer votre dossier complété et signé. Sous quatre semaines après validation, la prime vous est versée directement sur votre compte.

 

 

Visionnez la vidéo explicative des CEE par Total

 

L’ éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de compléter les aides versées pour les travaux de rénovation énergétique. Il s’agit d’un prêt à taux nul remboursable sur quinze ans et versé par les banques signataires d’une convention avec l’État. 

L’éco-PTZ aide à la fourniture et à la pose des équipements et matériaux nécessaires mais pas seulement. Les frais de maîtrise d’œuvre ainsi que tous les travaux liés aux nouveaux équipements sont aussi concernés : reprise d’électricité, installation d’un système de ventilation, etc. 

Le montant du prêt peut aller jusqu’à 30 000 €. Il s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés et dont au moins l’un des associés est une personne physique. 

 

 

Le programme Habiter Mieux de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

Trois groupes différents peuvent bénéficier du programme Habiter Mieux de l’Anah : 

  • les propriétaires occupants aux ressources modestes ;
  • les propriétaires bailleurs ;
  • les syndicats de copropriétaires pour des copropriétés fragiles.

Destiné aux propriétaires occupants d’un logement individuel et aux ressources modestes, le dispositif appelé « Habiter Mieux sérénité » propose un accompagnement ainsi qu’une aide financière pour des travaux de rénovation énergétique, en prenant en charge 45 à 60 % du montant total hors taxe des travaux. 

 

 

Bon à savoir
D’autres aides de l’État sont proposées pour vos travaux d’efficacité énergétique, telles que les subventions accordées via les caisses de retraites, les primes des collectivités territoriales, les aides d’Action Logement, etc.

 

 

Bénéficiez de l’aide Total mon énergie tout compris pour effectuer vos travaux de rénovation énergétique et réduire votre facture.

Accéder au simulateur

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.