Tout savoir sur le compteur Linky

D’ici 2021, ce sont 35 millions de compteurs électriques intelligents qui vont faire leur arrivée dans les foyers français. Les compteurs Linky ont pour but de moderniser les réseaux électriques mais, surtout, de faciliter la gestion et la maîtrise de la consommation énergétique des ménages. Comment fonctionnent ces appareils ? Quels sont leurs avantages ? Sont-ils dangereux pour la santé comme certaines personnes le pensent ? L’installation est-elle obligatoire ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur les compteurs Linky, avec Total.fr.

Qu’est-ce que le compteur Linky ?

Le compteur Linky est une nouvelle génération de compteur électrique communicant, déployé par Enedis (ex-ERDF). Ces appareils « intelligents » récoltent et transmettent automatiquement vos données de consommation au gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. De même, il peut recevoir des consignes de fonctionnement sans nécessiter d’intervention physique directe. Relevé de compteur ou changement de puissance : tout peut se faire à distance.

 

Le déploiement des compteurs Linky s’inscrit, d’une part, dans une volonté de modernisation des réseaux d’électricité en France. Il existait un réel besoin de renouvellement d’un matériel devenu obsolète : certains compteurs ont parfois plus de 40 ans ! Mais surtout, alors que la transition énergétique et le développement durable sont au cœur des débats, ces appareils communicants vous permettent, à vous particuliers de mieux maîtriser votre consommation d’énergie. Et, par extension, de pouvoir réduire vos factures d’électricité.

 

Une première expérimentation jugée réussie par la Commission de régulation de l’énergie avait été réalisée en 2010. Depuis, le déploiement est lancé. ERDF, puis Enedis, se sont lancés dans l’installation de près de 35 millions de compteurs Linky sur tout le territoire français, entre 2015 et 2021. En 2018 et 2019, ce sont 25 000 compteurs qui sont installés chaque jour.

Comment fonctionne le compteur Linky ?

Le compteur Linky fonctionne grâce aux courants porteurs en ligne, ou CPL. Une technologie que vous utilisez quotidiennement, chez vous, avec votre box Internet ou vos volets roulants, par exemple. Les CPL permettent à un appareil de fonctionner sans nécessiter de travaux ou de câblage.

Pour le bon fonctionnement de votre compteur électrique intelligent, les courants porteurs en ligne rassemblent et transmettent vos données vers un concentrateur. Celui-ci transfère les informations, via un réseau de téléphonie, jusqu’au système informatique d’Enedis.

 

 

Compteur Linky : avantages et interrogations

Les avantages du compteur Linky sont nombreux, aussi bien pour le consommateur que pour le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. Mais son déploiement a soulevé quelques craintes et interrogations.

Les avantages du compteur Linky

En tant que particulier, le compteur intelligent a pour principal objectif de vous simplifier la vie et de vous faire réaliser des économies d’énergie. Grâce au transfert quotidien de données et la possibilité d’actions à distance, les interventions physiques, sur place, ne sont plus nécessaires, un gain de temps non négligeable dans votre quotidien. De même, vous avez accès à votre consommation d’électricité en temps réel. Un moyen efficace pour mieux gérer et contrôler votre consommation et réduire vos factures énergétiques.

Du côté d’Enedis et de votre fournisseur d’électricité, le compteur Linky permet de réduire les frais de gestion en diminuant le nombre d’interventions des techniciens. Surtout, les informations transmises au quotidien par le compteur permettent de repérer plus rapidement les éventuelles pannes ou incidents et donc de les régler plus rapidement. Un moyen également d’améliorer le rapport entre le client et le fournisseur en répondant plus précisément aux différents besoins.

Les compteurs Linky font débat

Le déploiement des compteurs Linky en France a fait naître une vague d’interrogations, voire de craintes, chez certains utilisateurs. Ces derniers émettent principalement des doutes sur deux points : le bon respect des données personnelles et de la vie privée, et l’impact de champ électromagnétique sur leur santé.

Sur ce dernier point, Enedis s’est expliqué, affirmant que « le compteur Linky n’induit pas davantage de champs électromagnétiques que l’ancien compteur. Il engendre même une exposition très inférieure à celle de la plupart des appareils électroménagers courants : Linky émet moins qu’une ampoule basse consommation ou qu’un grille-pain ». Des propos confirmés par des études indépendantes de l’Agence nationale des Fréquences (ANFR), de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) et du Laboratoire National de métrologie et d’Essai (LNE).

 

 

Le compteur Linky est-il obligatoire ?

Si certains particuliers opposés au déploiement des appareils connectés bloquent l’accès à leur compteur, cette situation ne pourra pas durer. En effet, l’installation des compteurs Linky est obligatoire et même prévue par la loi. Comme le précise l’article 29 de la loi de transition énergétique : « Les propriétaires et les syndics de copropriété doivent permettre aux opérateurs des distributeurs d’électricité et aux opérateurs des sociétés agissant pour leur compte d’accéder aux ouvrages relatifs à la distribution d’électricité ». Autrement dit, faciliter également l’accès aux compteurs. Ces derniers n’étant pas la propriété des foyers, il n’est de toute façon pas possible de refuser un quelconque accès au compteur.

Et pour rassurer les personnes s’interrogeant sur le coût de l’opération : le changement et l’installation du compteur Linky ne coûtent rien au particulier. Tous les frais sont pris en charge par Enedis, soit environ 5,7 milliards d'euros à l’horizon 2024.