Skip to content

Quel chauffage électrique choisir ?

Au moment de faire construire sa maison ou à l’occasion d’une rénovation, le choix du système de chauffage se pose. Les options ne manquent pas en ce qui concerne le chauffage électrique. Zoom sur les différents types de radiateurs électriques, les divers formats, et les forces et faiblesses de chacun pour vous aider à faire votre choix.

Déterminer la puissance de son radiateur électrique

Avant de choisir le type de radiateur que vous allez installer, il est nécessaire de calculer la puissance dont vous avez besoin. En effet, un radiateur sous-dimensionné devra tourner en permanence sans garantir pour autant un chauffage suffisant. En plus d’être mal chauffé, vous risquez de voir votre facture d’énergie grimper en flèche. Pour éviter d’avoir un équipement inapproprié, il est nécessaire de calculer la puissance qu’il vous faut. Pour une pièce avec une hauteur de plafond normale, dans un logement bien isolé, on estime la puissance nécessaire comme suit :

  • 750 W pour une pièce de 10 m² ou moins
  • 1 000 W pour une pièce de 10 à 15 m²
  • 1 500 W pour une pièce de 15 à 20 m²
  • 2 000 W pour une pièce de 20 à 30 m²
  • 3 000 W pour une pièce de 30 à 40 m²

 

Les différents types de radiateurs électriques

Une fois la puissance de votre radiateur déterminée, vous pourrez choisir le type de chauffage que vous souhaitez.

Les convecteurs

Très courant en France, ce type de radiateur chauffe l’air grâce à une résistance électrique. L’air chaud monte dans la pièce alors que l’air froid redescend. Ce mouvement vertical de l’air, appelé convection, diffuse ainsi la chaleur. Les convecteurs sont légers, faciles à installer, et ont l’avantage de chauffer rapidement une pièce. À noter que certains convecteurs, dotés d’un ventilateur, permettent de chauffer encore plus rapidement. On les appelle les convecteurs soufflants. En revanche, on peut déplorer avec les convecteurs un confort de chauffe assez inégal et une tendance à assécher l’air ambiant.

Radiateur électrique à inertie fluide

Ce type de radiateur contient un fluide caloporteur chauffé par une résistance. Les propriétés de ce fluide lui permettent de conserver la chaleur lorsque le radiateur s’arrête, et de la restituer un long moment. Il a l’avantage d’être économique en diffusant une chaleur douce. Autre avantage, vous pouvez le programmer pour qu’il chauffe en heures creuses, il restituera ainsi sa chaleur lors des heures pleines, mais à moindre coût. En revanche ce radiateur se montre assez lent pour monter en température. Si vous avez besoin de chauffer une pièce rapidement, il s’avère donc moins compétitif qu’un radiateur à panneau rayonnant ou qu’un convecteur dans cet exercice.  

 

 

Radiateur électrique à inertie sèche

Sur le même principe que son homologue à inertie fluide qui chauffe un liquide pour ensuite restituer la chaleur, le radiateur électrique à inertie sèche chauffe un matériau solide (fonte, céramique, pierre). En revanche, le confort de chauffe et le maintien de la température après arrêt sont meilleurs avec un radiateur à inertie sèche qu’à inertie fluide.

Le radiateur radiant

Aussi appelé radiateur rayonnant, ces appareils produisent des rayons infrarouges. Lorsque la chaleur est produite par une plaque en aluminium chauffée par des résistances électriques, il s’agit de rayons infrarouges longs. Dans le cas d’une production de chaleur par une lampe halogène, on parle de rayons infrarouges courts. La chaleur est ainsi diffusée par rayonnements, mais aussi en partie par convection. Dans tous les cas les radiateurs radiants offrent une chaleur homogène et une montée en température rapide.

Radiateur électrique à double système chauffant

Ce radiateur combine deux systèmes de chauffage pour un meilleur confort de chauffe. Il allie le système d’un radiateur à inertie sèche à un système de chauffe immédiat. Résultat, une montée en température de la pièce rapide et un système de restitution de la chaleur pour de longues heures.

 

 

Les formats de radiateurs électriques

Selon la superficie de la pièce à chauffer, mais aussi l’espace dont vous disposez pour installer votre appareil de chauffage, vous pouvez opter pour différentes formes et diverses tailles de radiateur. Même les coloris sont en option.

Radiateurs horizontaux

Rectangulaires, ils sont parmi les plus classiques, et prennent souvent place sous une fenêtre. Ces radiateurs horizontaux ont des tailles qui peuvent varier, on peut d’ailleurs en trouver de forme carrée quand l’espace ne permet pas l’installation de grands appareils.

Radiateurs verticaux

Moins courants, sauf peut-être dans les salles de bains, les radiateurs verticaux sont plus modernes et permettent un gain de place grâce à leur installation verticale.

Radiateurs plinthes

Installés sur les plinthes, ils se glissent aisément sous des fenêtres basses, là où aucun autre radiateur ne pourrait se faufiler. Tout en longueur, ils permettent de souligner l’esthétique d’une fenêtre.

Le saviez-vous ?

Avec l’offre Heures super creuses de Total Direct Energie, faites jusqu’à 50 % d’économies pendant les heures super creuses grâce au compteur Linky, et bénéficiez d’une électricité verte 100 % éolienne et solaire.

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.