Comment utiliser du gaz naturel en toute sécurité ?

Cuisine, chauffage : le gaz naturel présente de nombreux avantages au quotidien. Mais pour profiter pleinement de cette énergie en toute sécurité, quelques réflexes simples s’imposent. Entretien, compteur, installation : retrouvez comment utiliser du gaz naturel sans risque.

Entretenir votre chaudière gaz

Pour utiliser du gaz naturel en toute sécurité, l’une des conditions les plus importantes reste le bon entretien de vos équipements et de vos installations. Et plus particulièrement de votre chaudière à gaz. Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous êtes responsable des installations de gaz de votre domicile.

L’entretien de la chaudière gaz doit être réalisé une fois par an par un professionnel agréé. Une intervention qui se compose de plusieurs étapes :

  • vérification et nettoyage de la chaudière : corps de chauffe, brûleur, veilleuse, pompe, etc. ;
  • réglage de l’appareil ;
  • contrôle du rendement de la chaudière et du débit de gaz ;
  • contrôle des émissions de polluants ;
  • mesure du monoxyde de carbone à proximité de la chaudière.

Suite à l’entretien de votre chaudière gaz, le professionnel qui est intervenu chez vous est tenu de vous fournir, sous quinze jours, une attestation d’entretien. Ce document à conserver doit contenir :

  • le compte rendu des points contrôlés et corrigés ;
  • les résultats d’évaluation du rendement et des émissions polluantes ;
  • les résultats des mesures de monoxyde de carbone ;
  • des conseils sur l’utilisation de la chaudière, ou sur son remplacement par un modèle plus performant.

Bien connaître votre installation gaz

Utiliser du gaz naturel en toute sécurité passe par une bonne connaissance de vos installations. En cas d’absence prolongée ou de problème – une fuite de gaz, par exemple – vous saurez où et comment intervenir rapidement et prudemment.

Pour ce faire, prenez le temps de regarder où se situent votre compteur de gaz et le robinet d’arrivée générale dans le logement. Ce dernier doit être accessible facilement afin de pouvoir couper l’arrivée de gaz rapidement, si besoin.

Si vous vivez dans un immeuble, les compteurs de gaz sont généralement tous regroupés au même endroit. Dans ce cas de figure, il convient de bien repérer le vôtre. Si besoin, n’hésitez pas à l’identifier clairement, à l’aide d’une étiquette, par exemple. Si vous rencontrez des difficultés à repérer votre conseil, rapprochez-vous de votre fournisseur de gaz. Il est important de pouvoir intervenir sans prendre le risque de couper celui d’un voisin, notamment.

Bon à savoir :

En choisissant Total Direct Énergie comme fournisseur de gaz, bénéficiez de la qualité du service Total et bénéficiez jusqu'à -10 % sur le prix du gaz naturel.

Comment prévenir les risques liés au gaz naturel ?

Utiliser du gaz naturel en toute sécurité demande de prendre quelques réflexes simples, chez vous, au quotidien, afin de prévenir les risques d’accidents.

Aération

Commencez par bien aérer votre maison ou appartement, et notamment la pièce où se situe la chaudière gaz. En plus d’assurer une meilleure combustion, l’aération permettra surtout d’éviter la création et l’accumulation de monoxyde de carbone, un gaz inodore, invisible et particulièrement nocif. De même, nettoyez régulièrement les grilles d’évacuation de gaz et ne les obstruez pas avec des tissus ou des meubles, par exemple.

Couper le gaz

En cas d’absence prolongée, le temps d’un week-end ou de vacances, pensez à couper les arrivées de gaz (chauffage, cuisinière, etc.) avant le grand départ. Pour encore plus de sécurité, ou si vous avez des enfants en bas âge, vous pouvez également couper les arrivées de gaz naturel lorsque vous n’en avez pas l’utilité.

Attention, au moment de rouvrir votre robinet de gaz naturel, veillez à ce que tous vos équipements fonctionnant à cette énergie soient bien éteints, plus particulièrement les feux de votre gazinière.

Comment réagir en cas de fuite de gaz ?

Si vous sentez une odeur de gaz inhabituelle et suspectez une fuite dans votre logement, ne paniquez pas et suivez ces conseils simples :

  • ouvrez les fenêtres et les portes de la pièce où se situe la fuite ;
  • fermez le robinet d’arrivée du gaz ;
  • ne vous servez pas d’appareil risquant de produire des étincelles (appareils électriques, ascenseur, sonnette, etc.) ;
  • quittez votre logement et éloignez-vous de la zone touchée par le gaz ;
  • prévenez les pompiers depuis l’extérieur et attendez leur venue sans retourner dans votre logement.