Skip to content

Comment calculer sa consommation de gaz et d'électricité ?

Le gaz et l’électricité sont deux postes de dépenses importants pour un foyer. Selon le type d’énergie et l’usage qui en est fait, la facture énergétique du foyer ne sera pas la même. Voici quelques clés pour calculer votre consommation de gaz et d’électricité.

ESTIMER SA CONSOMMATION DE GAZ

Pour connaître votre consommation de gaz, tout dépend de l’usage que vous faites de cette énergie. 

 

Le gaz peut être utilisé pour trois postes importants et selon le nombre d’occupants du foyer, la consommation augmente : 

•    la consommation annuelle moyenne en gaz pour l’eau chaude s’élève à 1 430 kWh pour une personne et 2 580 kWh pour deux personnes. 
•    pour la cuisson, il faut compter en moyenne 200 kWh par an pour une personne et 365 kWh pour un foyer composé de deux personnes. 
•    pour le chauffage au gaz, tout dépend du type de logement, de son isolation et de sa localisation. Un logement bien isolé consomme en moyenne 90 kWh par mètre carré par an, tandis qu’un logement mal isolé peut en consommer 150.

De façon générale, la consommation de gaz d’un foyer peut se découper en trois catégories, aussi appelées classes de consommation :

•    Base : entre 1 et 6 000 kWh de gaz par an pour la cuisson seule.
•    B0 : entre 1001 et 6 000 kWh de gaz pour les foyers utilisant l’énergie pour cuisiner et l’eau chaude.
•    B1 : entre 6 001 et 30 000 kWh de gaz pour les foyers ajoutant le chauffage individuel à la cuisson et l’eau chaude.

Ces classes permettent d’estimer le prix de votre abonnement.

 

 

ESTIMER SA CONSOMMATION D’ÉLECTRICITÉ

La consommation électrique moyenne des foyers français s’élevait à plus de 4 900 kWh par an en 2017, soit un budget mensuel oscillant entre 54 et 70 € environ. Pour connaître le montant de votre facture électrique annuelle, il faut calculer le montant de votre facture de chauffage si vous vous chauffez à l’électricité et y ajouter la part utilisée par les appareils électriques.
 

 

La part du chauffage électrique dans la facture énergétique d’un foyer

Le chauffage électrique est utilisé par près d’un foyer sur trois. On note des disparités importantes entre les logements se chauffant à l’électricité et les autres foyers n’utilisant cette énergie que pour l’éclairage, les équipements électriques et l’eau chaude sanitaire. La consommation électrique moyenne d’un foyer varie :
•    entre 60 et 100 kWh/m²/an pour le chauffage d’un appartement ;
•    entre 100 et 150 kWh/m²/an pour une maison. 

En fonction du fournisseur d’énergie, cela correspond pour un appartement neuf de 75 m² à un coût annuel de 545 € à 675 €, et pour une maison ancienne de 150 m² à un coût annuel de 2 100 € à 3 000 €.

 

Comment connaître la consommation électrique des appareils ?

Pour estimer au mieux votre consommation électrique, il faut calculer le coût en électricité de chaque appareil électrique. Pour ce faire, il faut :
•    multiplier la puissance de l’appareil en watts par le temps d’utilisation quotidienne en heures, et multiplier par la durée d’utilisation annuelle. Le résultat obtenu s’exprime en Wh. 
•    diviser le total par 1 000 pour obtenir la consommation électrique de l’appareil, en kWh.
•    se reporter à la facture d’électricité pour connaître le prix d’un kWh.
•    multiplier le premier résultat par ce tarif. 

Vous aurez ainsi une estimation de la consommation électrique de l’appareil en question. Ce calcul vous permettra d’identifier les appareils les plus énergivores et de modifier vos habitudes d’utilisation, voire de changer vos équipements pour des modèles plus économiques.
 

 

Rappel : QUELS CRITÈRES CONSIDÉRER POUR CALCULER SA CONSOMMATION DE GAZ ET D’ÉLECTRICITÉ ?

Pour calculer précisément la consommation de gaz et d’électricité d’un logement, il faut prendre en compte différents paramètres :

•    la surface du logement en mètres carrés ;
•    la date de construction du bien ;
•    l’utilisation de ces deux énergies (eau chaude sanitaire, chauffage, cuisson) ;
•    le nombre de personnes composant le foyer ;
•    les habitudes de chacune des personnes en matière de consommation ;
•    la performance énergétique des appareils utilisés ;
•    la qualité de l’isolation du logement ;
•    l’entretien de la chaudière, qu’elle fonctionne au gaz ou à l’électricité ;
•    le coût des abonnements à ces deux énergies.

Un logement mal isolé et équipé d’appareils énergivores consomme davantage d’énergie qu’un logement respectant les dernières normes énergétiques et équipé d’appareils performants.
 

 

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.