Le chèque énergie : une aide financière pour payer sa facture de chauffage

Expérimenté durant deux ans dans quatre départements, le chèque énergie a été généralisé en 2018 au niveau national. En quoi cela consiste concrètement ? Qui peut en bénéficier ? Comment s’en servir ? Quel est son montant ? Retrouvez tout ce qui est essentiel à savoir sur ce dispositif.

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Le dispositif du chèque énergie fait partie des aides financières accordées par l’État sous conditions de revenus. Il remplace les anciens tarifs sociaux de gaz (TPP) et d’électricité (TSS). En 2019, 5,8 millions de foyers doivent en bénéficier.

Quel est le montant du chèque énergie ?

Le montant du chèque énergie varie selon une fourchette allant de 48 € à 277 € TTC. Il est déterminé selon :

  • Le revenu fiscal de référence du ménage, qui doit être inférieur à 10 700 € ;
  • La consommation calculée par unité de consommation (UC).

La valeur moyenne du chèque énergie est de 200 € en 2019.

Pour quelles dépenses utiliser le chèque énergie ?

Le chèque énergie permet de régler certaines dépenses jusqu’au 31 mars de l’année suivant sa date d’émission. Il est possible de s’en servir pour régler :

  • Une facture d’électricité, de gaz, de fioul domestique ou d’autres énergies de chauffage ;
  • Les charges de chauffage à un gestionnaire d’un logement-foyer ;
  • Certaines factures dues à une entreprise réalisant des travaux de rénovation énergétique dans son logement.

Le chèque énergie permet aux bénéficiaires de profiter d’une mise en service et d’un enregistrement d’un contrat de fourniture d’énergie gratuitement.

 

 

Le chèque énergie en pratique

Avant de s’intéresser aux démarches à effectuer pour profiter du chèque énergie, il faut savoir si ses conditions de ressources sont compatibles avec l’attribution de cette aide financière. Il est possible de connaître en ligne son éligibilité au chèque énergie.

Comment recevoir mon chèque énergie ?

Le dispositif du chèque énergie ne nécessite aucune démarche. C’est l’Agence de services et de paiement (ASP) qui se charge d’adresser un chèque énergie aux bénéficiaires. L’ASP identifie les foyers à qui l’envoyer selon un fichier transmis par l’administration fiscale. Un chèque énergie est nominatif et peut être envoyé sous 2 formes : papier ou électronique. La campagne d’envoi doit avoir lieu à partir de la fin mars 2019 pour se dérouler tout au long du mois d’avril.

Comment l’utiliser par voie postale ?

Vous pouvez utiliser un chèque énergie pour payer vos dépenses énergétiques de plusieurs manières.

  • Pour régler une facture d’électricité ou de gaz, il faut envoyer son chèque énergie par courrier postal à son fournisseur d’énergie en veillant à bien indiquer son numéro de client au dos du chèque.
  • Pour régler une dépense en achat de combustibles (bois, fioul domestique, etc.), il faut remettre le chèque énergie au fournisseur.

Bon à savoir

Un chèque énergie est à utiliser en une seule fois. Il n’est ni divisible ni remboursable. Si toutefois la facture à régler est inférieure au montant du chèque, le trop-perçu doit être déduit de la ou des facture(s) suivante(s).

Comment l'utiliser en ligne ?

Si vous décidez d’acheter de l’énergie par Internet, sachez que vous pouvez également payer votre facture avec un chèque énergie. Pour des dépenses d’électricité ou de gaz naturel, rendez-vous sur la page dédiée du site chequeenergie.gouv.fr pour renseigner le numéro de votre chèque énergie et les références de votre contrat de fourniture.

Dans le cas où vous achetez via des sites Total, la démarche est différente :

  • Pour acheter du fioul via fioulmarket.fr, passez votre commande en ligne et envoyez votre chèque rapidement. Il sera crédité sur votre commande s’il arrive avant la date de livraison.
  • Pour acheter des bûches de chauffage et des pellets via total-proxi-energies.fr, vous devez mentionner l’utilisation d’un chèque énergie en fin de commande, lors de l’étape « paiement », et remettre votre chèque au livreur.