Quelles sont les différences entre le fioul et le GNR ?

Le fioul domestique et le GNR (gazole non routier) sont deux produits issus du raffinage du pétrole. Bien qu’ils présentent quelques similitudes, ils se distinguent sur de nombreux points. Composition, usages, résistance au froid : quelles sont les principales différences entre le fioul domestique et le gazole non routier ?

Quelle utilisation pour le GNR et le fioul domestique ?

La principale différence entre le GNR et le fioul domestique concerne l’utilisation de ces deux produits pétroliers.

Le GNR est destiné à servir de carburant pour les véhicules non routiers (ne circulant par sur route). Il alimente notamment :

  • les véhicules dotés d’un moteur à propulsion :
    • autorails et de locomotives ;
    • bateaux destinés à la navigation ;
    • véhicules et engins mobiles destinés à une utilisation hors voie publique ou qui n'ont pas reçu d'autorisation pour être principalement utilisés sur la voie publique,
    • tracteurs agricoles ou forestiers ;
  • les véhicules (autres que les moteurs à propulsion) montés sur des machines ou appareils mobiles utilisés à des fins industrielles ou commerciales.

Le fioul domestique est quant à lui principalement utilisé comme combustible de chauffage dans les maisons, immeubles ou locaux professionnels. Il peut également être utilisé pour alimenter certains moteurs fixes comme les groupes électrogènes.

Bon à savoir

Le gazole non routier remplace le fioul domestique pour les véhicules non routiers depuis le 1er novembre 2011.

 

La composition : le GNR, un produit plus respectueux de l’environnement

Le GNR a été spécifiquement mis au point en vue de réduire la pollution de l’air et la quantité d’émissions nocives pour l’environnement générées par son utilisation. Il contient ainsi moins de souffre par rapport au fioul domestique. Au stade de la distribution, il en contient au maximum 20,0 mg/kg.

 

La résistance au froid

Le fioul domestique présente une meilleure résistance au froid que le gazole non routier. Le fioul TOTAL Fioul Premier résiste par exemple aux périodes de grand froid et son point d’écoulement se situe à -24 °C.

Le gazole non routier TOTAL Traction Premier affiche une température limite de filtrabilité (TLF) de 21 °C en hiver et de -15 °C en été. La moyenne est plus basse pour le gazole non routier standard, avec une température limite de filtrabilité de -15 °C en hiver et 0 °C en été.

 

La conservation

Le stockage du GNR ne peut excéder six à neuf mois, contre plusieurs années pour le fioul domestique. Cette importante différence tient principalement à la composition des produits. À cause de sa teneur en EMAG, le GNR retient plus l’eau que le fioul domestique. Conséquence : il offre un terrain propice au développement de bactéries et favorise l’oxydation.

 

Des différences… mais aussi quelques points communs

Il existe plusieurs différences entre le fioul et le GNR, mais aussi quelques ressemblances.

 

  • La fiscalité

Le GNR et le fioul domestique bénéficient d’une taxation limitée par rapport à d’autres produits pétroliers comme l’essence. La TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) du fioul et du GNR pour l’année 2019 s’élèvera par exemple respectivement à 18,38 euros et 21,58 euros par hectolitre, contre 59,40 euros par hectolitre pour le gazole ou 66,29 euros pour le SP 95-E10. 

 

  • L’apparence

Le fioul domestique et le gazole non routier présentent une couleur rouge caractéristique. Ils contiennent également un traceur qui marque les moteurs. L’objectif : éviter qu’ils soient utilisés comme carburant pour des voitures (ils présentent des caractéristiques similaires au gasoil) en raison de leur prix attractif. En cas d’utilisation frauduleuse et de contrôle, les contrevenants s’exposent à une lourde amende.