Zoom sur le contrat d’entretien de chaudière

Une chaudière doit être entretenue pour être en bon état et ne pas tomber en panne. Si vous souhaitez que l’entretien de votre chaudière soit optimal, vous pouvez souscrire un contrat auprès d’un chauffagiste. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le contrat d’entretien chaudière en détail.

Qu’est-ce qu’un contrat d’entretien de chaudière ?

L’entretien est la clé pour pérenniser le bon état de votre chaudière. D’une part, cela vous permet de faire des économies en évitant une éventuelle panne. D’autre part, toutes les démarches qui concernent votre équipement sont simplifiées.

 

En quoi un contrat d’entretien chaudière consiste ?

Le plus basique des contrats qui peut vous être proposé comprend seulement la visite annuelle d’entretien. Des services complémentaires sont inclus dans des contrats d’entretien de chaudière plus élaborés. Ils peuvent comprendre par exemple :

  • la prise en charge de réparations de grande ampleur ;
  • les déplacements illimités ;
  • le ramonage du conduit d’évacuation des fumées.

Combien ça coûte ?

Le prix d’un contrat d’entretien de chaudière peut varier d’une entreprise à une autre. Les professionnels sont libres de déterminer leur tarification comme ils l’entendent. D’autres éléments peuvent influencer le coût d’un contrat comme le type de chaudière à entretenir, le nombre et le type de services compris dedans. Il faut compter en moyenne entre 150 et 200 € pour un contrat élaboré avec des options.

Pour choisir entre un contrat simple ou étoffé d’options, il est conseillé de réfléchir et prendre en considération l’état de votre chaudière.  

 

Souscrire un contrat d’entretien chaudière : obligatoire ?

Votre contrat d’entretien de chaudière peut vous faire faire des économies significatives si le remplacement de pièces défectueuses est inclus. Il est à différencier de l’entretien annuel obligatoire depuis 1977.

 

Que dit la loi ?

La loi indique qu’une chaudière doit faire l’objet d’un entretien réalisé par un chauffagiste une fois par an : c’est ce qu’on appelle l’entretien annuel. En aucun cas, la loi n’oblige à souscrire un contrat d’entretien. Toutefois, en cas de panne de votre appareil, un contrat peut s’avérer intéressant d’un point de vue financier mais également pratique, pour votre vie au quotidien. Vous n’avez pas à vous soucier de prendre rendez-vous pour la visite annuelle et vous vous assurez du bon état de marche de votre chaudière.

 

Le contrat d’entretien de chaudière, obligatoire pour un locataire ?

Un(e) propriétaire ne peut pas obliger un locataire à souscrire un contrat d’entretien de chaudière. Par contre, il faut savoir qu’un locataire est contraint de prendre en charge l’entretien de son logement et plus précisément l’entretien annuel de la chaudière. Dans le cas d’une chaudière collective, c’est le propriétaire ou le syndicat des copropriétaires qui prend en charge cet entretien.

Lorsque vous signez un contrat d’entretien annuel, faites attention aux clauses. Elles peuvent préciser les dates et horaires de dépannages, par exemple. Dans la majorité des cas, les contrats sont reconductibles automatiquement. Si vous êtes dans ce cas, votre chauffagiste doit vous informer du terme de votre contrat entre 1 et 3 mois plus tôt. Il doit dans un même temps vous fournir un document expliquant comment résilier si vous le souhaitez.