Rénovation : comment rendre sa maison écologique ?

Pour diminuer son empreinte sur l’environnement tout en réduisant ses factures d’énergie, des solutions existent. Rénovation de l’isolation, système de chauffage plus récent et performant : quels sont les travaux possibles pour transformer sa maison en maison écologique ? Le point sur les rénovations à entreprendre pour réduire sa facture d’énergie et agir pour la planète.

Rendre sa maison écologique : l’audit énergétique pour évaluer le chantier

D’un chantier à l’autre, les travaux à réaliser pour rendre sa maison écologique peuvent varier. L’année de construction de la maison, les matériaux qui la composent, ses équipements de chauffage, la ou les énergie(s) exploitée(s) (électricité, gaz, bois, fioul domestique…) mais aussi son emplacement géographique, son exposition à l’ensoleillement ou au vent sont autant de critères qui influencent ses besoins en énergie.

L’audit énergétique est un bilan qui permet d’identifier précisément les points forts et les faiblesses de votre logement en matière d’énergie. Suite à ce bilan, le technicien préconise différentes solutions à mettre en œuvre, selon votre budget et en fonction des aides financières dont vous pouvez bénéficier.

 

 

Les travaux pour transformer sa maison en maison écologique

Isolation, ventilation, changement des portes et fenêtres : plusieurs solutions existent pour rendre sa maison écologique sur le long terme, en modifiant le bâti.

L’isolation

Quand elles sont mal isolées, les parois (sol, plafond, murs, toiture) filtrent mal la chaleur, le froid, le vent et l’humidité qui s’invitent dans le logement, entraînant une surconsommation de chauffage ou de climatisation selon la saison. Par ailleurs, une mauvaise étanchéité peut avoir des conséquences sur la santé des habitants, en particulier si le logement est froid et humide. L’amélioration de l’isolation est souvent prioritaire en matière de rénovation, car elle permet de faire rapidement de précieuses économies sur les factures énergétiques. Isolation par l’intérieur, par l’extérieur, isolants naturels, synthétiques, minéraux : demandez conseil à un professionnel pour savoir quelle solution sera la plus efficace et la plus rentable.

La ventilation

Le mieux étant l’ennemi du bien, une isolation trop complète peut être aussi nuisible qu’un manque d’isolation. Un système de ventilation efficace permet d’assurer le renouvellement de l’air en continu, tout en évitant les problèmes de moisissure liés à la condensation de l’humidité. Plusieurs systèmes existent, notamment les VMC hygroréglables qui s’enclenchent quand un certain degré d’humidité est atteint, ou les ventilations mécaniques double flux, qui évitent les déperditions de chaleur en insufflant la chaleur de l’air sortant à l’air entrant.

Les fenêtres

Les déperditions de chaleur par les portes et les fenêtres se situent entre 10 et 15 % des pertes totales d’énergie dans une maison. Si vos fenêtres sont anciennes, mal isolées ou défectueuses, un remplacement permettra d’améliorer l’empreinte écologique de votre logement. Double ou triple vitrage, matériaux (PVC, aluminium, bois…), système de fermeture (stores, volets…), là encore, les solutions s’adaptent à tous les budgets et à toutes les envies.

Des équipements performants pour rendre sa maison plus écologique

Une fois que le bâti est assaini, il est temps de s’occuper des équipements au sein de votre maison. Chauffage, production d’eau chaude sanitaire, énergie exploitée : les pôles d’actions sont nombreux.

Chauffage

Le marché des installations de chauffage s’est enrichi en quelques années d’appareils de plus en plus performants, et de plus en plus écologiques. Chaudière à condensation, à bois, pompe à chaleur air-eau, air-air, géothermique : les solutions proposées sont à la fois fiables et économiques. Si l’investissement de départ peut être conséquent, il est rentabilisé sur le moyen terme grâce aux économies d’énergie réalisées.

Production d’eau chaude sanitaire

Tout comme pour le chauffage, des solutions économiques et écologiques existent pour produire votre eau chaude sanitaire. Le chauffe-eau thermodynamique s’appuie par exemple sur une pompe à chaleur air/eau, tandis que le chauffe-eau solaire exploite l’énergie du soleil via des capteurs solaires et thermiques. Là encore, ces équipements ont un coût, compensé à terme par leur efficacité et par le fait que l’énergie exploitée est naturelle et gratuite.

Des aides pour rendre sa maison écologique sans dépenser trop

Transformer sa maison en maison écologique, c’est à la fois faire un geste pour la planète, pour son porte-monnaie, et pour son confort. Pour inciter les foyers à réaliser des travaux de rénovation énergétique, l’État, les collectivités, les régions proposent différentes aides financières pour prendre en charge une partie des travaux. CEE (Certificats d’économies d’énergie, crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, aides de l’Anah (agence nationale de l’habitat). Ces aides sont soumises à diverses conditions : réalisation par un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement), plafonds de revenus à ne pas dépasser, aides réservées aux résidences principales… Pensez à bien vous renseigner avant de débuter vos démarches.

 

Bénéficiez de l’aide Total mon énergie tout compris pour effectuer vos travaux de rénovation énergétique et réduire votre facture.

Accéder au simulateur