Comment estimer son crédit d’impôt pour la transition énergétique ?

Vous allez effectuer des travaux de rénovation énergétique et souhaitez bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) afin de réduire vos dépenses. Comment connaître le montant de votre réduction d’impôt ? Quel outil utiliser ? Êtes-vous éligible ? Les principales informations à retenir.

Calculer son crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet de réduire son impôt sur le revenu. La réduction se chiffre à 15 % ou 30 % des sommes engagées pour les travaux de rénovation énergétique (acquisition d’équipements, matériaux et appareils).

Pour calculer son crédit d’impôt pour la transition énergétique, la solution la plus simple consiste à utiliser un simulateur en ligne. L’énergie tout compris, un site de conseil en économies d’énergie proposé par Total Marketing France, vous propose un simulateur de crédit d’impôt gratuit et sans engagement. Obtenez une estimation en quelques clics après avoir renseigné des informations concernant :

  • votre statut ;
  • votre situation maritale ;
  • le type d’habitation ;
  • le nombre de personnes à charge ;
  • le type de travaux envisagés ;
  • la date de construction de votre habitation.

L’estimation est simple et rapide et peut être effectuée avec tous les types de travaux énergétiques.

Bon à savoir

À titre informatif, le montant maximum des dépenses prises en compte pour le calcul du crédit d’impôt pour la transition énergétique est de 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple. Une majoration de 400 euros est ajoutée par personne à charge.

Rappels concernant le CITE : les conditions à respecter

Obtenir une estimation du CITE est intéressant dans la mesure où cela permet de mieux définir le coût de son projet de rénovation énergétique. Avant d’effectuer votre demande, prenez le temps de vous pencher sur les critères l’éligibilité, que cela concerne les travaux ou les conditions à remplir pour les demandeurs.

Les travaux éligibles au CITE

Pour rappel, les principaux types de dépenses éligibles au CITE sont les suivants :

  • les travaux d’isolation thermique (toiture, murs, planchers, fenêtres) ;
  • l’installation d’équipements de chauffage performants (chaudière haute performance, pompe à chaleur, appareils de chauffage au bois, appareils de chauffage fonctionnant à l’énergie hydraulique) ;
  • l’installation d’équipements de fourniture d’eau chaude sanitaire (ECS) ;
  • les diagnostics de performances énergétiques ou audits énergétiques (hors obligation réglementaire).

Les conditions pour bénéficier du CITE

Les conditions pour bénéficier du CITE en 2019 :

  • effectuer des travaux dans son habitation principale ;
  • réaliser les travaux dans un logement dont la construction est achevée depuis plus de 2 ans ;
  • être un propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de sa résidence principale ;
  • les travaux doivent être réalisés par une entreprise disposant du label « Reconnu garant de l’environnement ». Les entreprises qualifiées sont listées sur le site FAIRE, mis en place par le gouvernement ;
  • opter pour des matériaux et équipements respectant les caractéristiques et performances définies par le gouvernement.

Le saviez-vous ?

Il existe d’autres aides permettant de diminuer le coût des travaux de rénovation énergétique ou de mieux les amortir. La prime énergie Total, l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’Anah ou encore les aides régionales sont autant d’alternatives possibles. Pour plus de renseignements, rendez-vous dans l’espace Info-Énergie le plus proche de chez vous.