Comment entretenir ses radiateurs ?

Avec le retour du froid vient le temps de rallumer les radiateurs pour profiter, au chaud, des longues soirées d’hiver. Mais avant de débuter la période de chauffe, pourquoi ne pas contrôler vous-même vos équipements ? Un bon entretien vous garantira un meilleur fonctionnement et réduira vos dépenses énergétiques. Retrouvez nos conseils pour purger et nettoyer efficacement vos radiateurs.

Comment purger ses radiateurs ?

Bien entretenir ses radiateurs demande de purger vos installations au moins une fois par an. Idéalement, il est conseillé de le faire juste avant la période de chauffe, alors que vous vous apprêtez à rallumer vos radiateurs. Cette opération consiste à évacuer l’air qui a pu s’accumuler dans les circuits, prenant par la même occasion la place de l’eau. Par conséquent, vos radiateurs risquent d’être moins performants, de moins bien chauffer, voire de fuir. Cela peut être problématique pour votre confort, et vos dépenses énergétiques, alors que l’hiver arrive.

Pour purger vos radiateurs, vous aurez seulement besoin d’une pince (ou d’un tournevis) et d’un petit récipient. Il est impératif de réaliser cette opération lorsque votre chaudière est coupée et que vos installations sont froides. Vous trouverez une vis en haut du radiateur - le purgeur - sur le côté opposé aux tuyaux. Il vous suffit de la dévisser afin de laisser l’air s’échapper des circuits. Vous devriez entendre un léger sifflement. Installez le récipient sous la sortie d’air. Au fur et à mesure que l’air s’échappe, de l’eau va s’écouler. Une fois que l’écoulement se fait en continu, vous pouvez resserrer la vis : l’opération est terminée et la purge réussie. Il est recommandé de purger vos radiateurs en commençant par celui se situant le plus près de votre chaudière, jusqu’à celui étant le plus éloigné.

De même, une fois l’air totalement évacué de vos équipements, vous pouvez contrôler le niveau de pression dans les circuits de chauffage de votre chaudière. Pour un fonctionnement optimal, il doit se situer entre 1 et 1,5 bar. S’il est trop bas, c’est simple : ouvrez le bouton de remplissage de la chaudière, situé sous l’installation, jusqu’à atteindre un niveau satisfaisant.

 

Bon à savoir 

Si vous avez le moindre doute concernant vos capacités à réaliser ces opérations, ne prenez pas de risque et contactez un professionnel qualifié. Pour votre sécurité et votre confort, mieux vaut ne prendre aucun risque de rendre vos appareils défectueux à cause d’une mauvaise manipulation.

Comment nettoyer ses radiateurs ?

Entretenir ses radiateurs nécessite plus qu’une purge annuelle. Pour être certain que vos équipements de chauffage fonctionnent parfaitement, vous devez les entretenir régulièrement. Et cela passe par un nettoyage des radiateurs. En effet, la poussière et autres salissures qui s’y accumulent nuisent à leurs bonnes performances. Par conséquent, vous risquez de voir votre facture d’énergie s’alourdir. De plus, une odeur désagréable de poussière brûlée peut se faire sentir lors de la chauffe de l’appareil.

Là encore, avant de vous lancer dans un grand nettoyage, il est important de préalablement couper vos radiateurs et d’attendre qu’ils soient entièrement froids. Pour nettoyer et briquer efficacement vos radiateurs – aussi bien en fonte qu’en aluminium, en passant par la céramique – munissez-vous d’un chiffon antistatique que vous aurez humidifié avec de l’eau chaude. Après avoir frotté dans les moindres recoins, séchez simplement l’appareil avec un chiffon sec.

Malheureusement, à cause de la localisation et de la forme de certains radiateurs – notamment ceux à tubes ou à lames – le nettoyage peut s’avérer compliqué. Pour vous aider, vous pouvez utiliser un plumeau, voire un aspirateur, pour dépoussiérer les recoins difficiles d’accès et les petits interstices.