Combien coûte l'entretien d'une chaudière ?

Une chaudière à fioul doit être régulièrement entretenue. Cette opération a toutefois un coût qu’il est important de prendre en considération dans son budget de chauffage annuel. 

Quel est le coût moyen d’entretien d’une chaudière ? Comment optimiser les frais d’entretien de votre système de chauffage ? Focus sur les principales informations à connaître.

Prix de l’entretien d’une chaudière

Le prix d’entretien d’une chaudière varie entre 100 et 150 euros environ selon les prestataires.

Ce prix couvre :

  • la vérification de la chaudière ;
  • le nettoyage et le réglage, si nécessaire ;
  • l’évaluation de la quantité de polluants atmosphériques et vérification des émissions de monoxyde de carbone.

Pour optimiser le coût d’entretien de la chaudière, et notamment prévenir les frais associés à d’éventuelles pannes, il peut être intéressant de souscrire un contrat d’entretien à l’année. Ce type de contrat englobe l’entretien annuel obligatoire (la visite est programmée automatiquement) mais aussi des prestations de dépannage en cas de problème survenant durant l’année. L’étendue des prestations doit être choisie en fonction de vos besoins, de votre budget et de l’état de votre système de chauffage. Nombre de dépannages limités ou illimités, délais d’intervention, fourniture/remplacement des pièces inclus ou non : à vous de choisir ce qui vous convient le mieux. L’idéal est de trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Côté coûts, on retiendra que les contrats annuels d’entretien de chaudière se chiffrent généralement entre 100 et 200 € environ. Il est souvent possible de mensualiser les paiements, afin d’équilibrer son budget si nécessaire.

Afin de faire le meilleur choix, n’hésitez pas à demander des devis auprès de plusieurs chauffagistes et à effectuer des comparaisons.

Quelques informations à connaître concernant l’entretien des chaudières

Voici quelques éléments complémentaires à avoir en tête à propos de l’entretien des chaudières.

 

  • Une obligation légale

Pour rappel, la loi dont la puissance pose au moins un entretien annuel pour les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts (décret n°2009-649 du 9 juin 2009). Cette obligation concerne les chaudières au gaz, au bois, au fioul, au charbon mais aussi les chaudières fonctionnant grâce à plusieurs combustibles.

 

  • Les objectifs

L’entretien régulier des chaudières vise essentiellement à prévenir les risques d’intoxication au monoxyde de carbone et à vérifier si les performances de la chaudière sont optimales. Le chauffagiste doit également dispenser des conseils sur l’installation de chauffage, l’utilisation de celle-ci et doit indiquer lorsque le système de chauffage doit éventuellement être remplacé.

 

  • La réalisation de l’entretien

La chaudière doit être examinée par un professionnel. À la fin de l’entretien, ce dernier vous remettra une attestation indiquant les actes effectués et les recommandations. Cette dernière devra être conservée et pourra être utilisée comme justificatif auprès des organismes d’assurances ou du bailleur.

 

  • Les conséquences en cas de négligence de l’entretien

En cas de défaut d’entretien de la chaudière, l’assurance peut refuser une indemnisation en cas de sinistre. Le bailleur peut quant à lui retenir la somme correspondante sur le dépôt de garantie.